Accueil > Dossiers > Belgique - Autres sujets > Belgique : Des militaires à Bruxelles ?

15 juin 2012

Belgique : Des militaires à Bruxelles ?

Vincent De Wolf, chef de groupe MR au Parlement bruxellois a annoncé hier vouloir proposer l’affectation de 250 militaires à la surveillance de Bruxelles. En effet, il estime qu’il faut immédiatement plus de policiers dans les rues de la capitale en raison de la hausse récente du niveau d’alerte terroriste. ’Il y a un sous-effectif à Bruxelles et j’avais déjà proposé de dégager 250 policiers de Zaventem, de l’OTAN et des palais royaux - parce qu’ils font là du gardiennage - et de les remplacer par des militaires pendant un an, le temps d’avoir les 250 policiers qui manquent à Bruxelles’. Avouant s’inspirer du plan Vigipirate français (militaires lourdement armés dans les rues en cas de niveau d’alerte élevé), il ajoute : ’Pour surveiller les entrées de métro ou sécuriser des bâtiments stratégiques, je pense que les militaires sont bien formés’.

Par ailleurs, six bourgmestres PS ont présenté diverses propositions sécuritaires qui vont être discutées au cours du sommet organisé par le premier ministre avec les ministres de la Justice et de l’Intérieur ainsi que les représentants des communes. Parmi ces suggestions, l’amélioration des sanctions administratives, le recrutement de policiers ou encore le renforcement des Parquets et de la magistrature. Suite à toutes ces informations, le SFLP-Police (Syndicat Libre de la Fonction Publique) a réagi en déclarant ne pas être contre l’idée d’une collaboration avec les forces armées pour des missions de sécurité ou de police. Il a également évoqué la possibilité de faire appel au secteur privé.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?