Le parquet général de Bruxelles avait fait appel contre toutes les dispositions du jugement par lequel quatre personnes ont été acquittées et quelques autres condamnées pour “trafic d’êtres humains”. Le 12 décembre dernier, le tribunal correctionnel de Bruxelles avait acquitté trois citoyennes belges et un résident belge qui avaient hébergé chez eux des migrants. Le tribunal avait par contre condamné les “passeurs” en question à des peines de 12 à 40 mois de prison, avec sursis pour certains. (voir notre article)

Haie d'honneur pour les inculpé(e)s

Haie d’honneur pour les inculpé(e)s