Accueil > Dossiers > Belgique - Autres sujets > Belgique : Les manifestations revendicatives interdites à la Place du (...)

30 avril 2017

Belgique : Les manifestations revendicatives interdites à la Place du Luxembourg "pour ne pas nuire aux commerces"

Depuis un an, apparemment, les manifestations "revendicatives" (politiques donc) sont interdites par la bourgmestre (MR) d’Ixelles sur la Place du Luxembourg, toute proche de nombreuses institutions européennes. Cette interdiction n’a été communiquée à personne, ce sont surtout "les manifestations qui peuvent déboucher sur des confrontations entre les participants et des opposants ou encore avec la police", ce qui explique que notre manifestation (organisée avec le comité "Libérons Musa" en solidarité avec Musa Asoglu ait été attaquée par la police le 22 février dernier (voir l’article). Interrogée par l’opposition communale, il est apparu que cette interdiction n’était pas liée à la "menace terroriste" mais bien aux nombreuses terrasses de cafés eurocrates qui jouxtent la place. La police avait en effet prétendu que les "manifestations turques" étaient interdites en raison de la tension entre les groupes turcs de gauche et de droite. La police avait donc "protégé" les manifestants solidaires de Musa Asoglu en les plaquant puis trainant dans la boue et en distribuant des amendes administratives. Contactée par une journaliste quelques heures plus tard, la police n’avait pas confirmé cette interdiction. La police tenterait quand cela est possible de déplacer les manifestations vers le Square de Méeus, ce qu’ils ne font pas pour les manifestations antifas puisque c’est là que se trouve le local d’Aube Dorée.

30 secondes avant l'intervention de la police, le 22 février dernier 30 secondes avant l’intervention de la police, le 22 février dernier

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?