Accueil > Dossiers > Belgique - Autres sujets > Belgique : Nouvelles mesures concernant les bracelets électroniques

13 mars 2013

Belgique : Nouvelles mesures concernant les bracelets électroniques

Une circulaire émise hier et transmises à toutes les prisons mentionne que dorénavant, toutes les peines de prison entre huit mois et trois ans seront purgées à domicile. Concrètement, cela signifie que toute personne condamnée à une peine inférieure à trois ans d’incarcération devra se présenter à la prison mais sera renvoyée chez elle dans l’attente d’un bracelet électronique plutôt que de se retrouver en cellule. Actuellement, l’attente d’un bracelet peut durer plus d’un an et demi, mais ce délai - d’après la circulaire - devrait être rapidement réduit afin que la mesure soit efficace. Enfin, chaque non-respect des conditions liées au port du bracelet ne sera plus systématiquement suivi d’une incarcération, mais sera évalué au cas par cas. Cette nouvelle décision rentre dans le cadre du travail mené par le ministère de la Justice contre la surpopulation dans les prisons.

Toujours dans le cadre de ce domaine, le projet choisi pour la future ’méga-prison’ de Haren devrait être dévoilé dans quelques jours. Il s’agira d’un établissement gigantesque, qui remplacera Forest, Saint-Gilles et Berkendael, les 3 prisons bruxelloises. Les autorités ont récemment affirmé que les architectes avaient terminé leurs projets et que ceux-ci avaient été ’invités à imaginer un ’village pénitentiaire’ : une prison en plusieurs pavillons, pas trop hauts, avec une place pour la nature, des ateliers et lieux d’activités dans des pavillons séparés, sans forcément des barreaux aux fenêtres’.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?