Accueil > Dossiers > Belgique - Autres sujets > Belgique : Progrès de la cyberdéfense

21 novembre 2012

Belgique : Progrès de la cyberdéfense

L’armée belge dispose d’une capacité offensive de cyberattaques qui lui permet de riposter en cas d’agression à l’encontre de son système informatique ou de communication. La riposte militaire belge doit s’inscrire dans le droit international des conflits armés, et doit notamment être "proportionnée, nécessaire et immédiate". Une cellule de "gestion de la cyberdéfense" existe désormais au sein du service de renseignement militaire SGRS. Elle a recruté ces dernières années des experts techniques. "Ce sont nos hackers", explique le patron du départment Infosec & Cyber Defence, le lieutenant-colonel Miguel De Bruycker.. "Il n’y a jusqu’ici jamais eu de cyberoffensive belge dans le cadre d’une opération militaire", précise-t-il néanmoins.

Au niveau national, le conseiller en sécurité du Premier ministre, Pascal Petry, annonce la création, début 2013, d’un centre belge de cybersécurité qui serait centralisé autour d’un organe unique coordonnant l’action de tous les intervenants : les services de renseignement, la police, l’armée, etc.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?