Accueil > Dossiers > Amérique Latine > Brésil : Affrontements très violents sur la question du logement

26 janvier 2012

Brésil : Affrontements très violents sur la question du logement

Le quartier de Pinheirinhos a été bâti par des travailleurs
sans-logements il y a 8 ans, véritable ’ville fait main’, elle comptait il
y a encore quelques jours 8000 habitants. Lorsque des propriétaires
terriens ont annoncés leur intention de faire expulser le quartier à
l’aide de la police anti-émeute, les villageois ne se sont pas laissés
faire. L’état de Sao Paulo avait fixé l’expulsion au 22 janvier.

Villageois brésiliens

À l’aide de combinaisons de combat artisanales, les villageois ont
préparés la défense de Pinheirinhos, pendant ce temps, des solidaires
bloquaient l’autoroute et de premières actions visaient les forces de
l’ordre avec de premiers incendies contre la police .
Équipés de combinaisons anti-émeutes (industrielles, cette fois), armés de
revolvers, de riot-guns et de matraques, 2000 policiers ont finalement
expulsé ce village ouvrier. Bénéficiant de la solidarité de certains
syndicats et organisations ouvrières, une manifestation a lieu le même
jour et spontanément dans les rues de Sao Paulo, rassemblant 600 personnes
contre la police, pour le droit au logement et contre les propriétaires.

Policiers brésiliens

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?