Accueil > Dossiers > Belgique - Autres sujets > Bruxelles : Début du procès contre 12 anarchistes

29 avril 2019

Bruxelles : Début du procès contre 12 anarchistes

De 2008 à 2014, une vaste enquête a visé les luttes qui s’attaquaient aux centres fermés, aux frontières et aux prisons. Dans son collimateur : la bibliothèque anarchiste Acrata, des publications et une centaine d’actions. Perquisitions, micros, caméras devant et à l’intérieur de domiciles, filatures, mises sur écoute et infiltrations, n’ont pas permis de prouver l’existence d’un supposé "groupe terroriste anarchiste" et c’est sous l’inculpation passe-partout d’ "association de malfaiteurs" que 12 anarchistes sont renvoyés devant le tribunal correctionnel ce 29 avril et les jours qui suivront.

Les inculpations retenues sont : Avoir en qualité de provocateur, chef de bande ou pour y avoir exercé un commandement quelconque, fait partie d’une association formée dans le but d’attenter aux personnes et aux biens par la perpétration de crimes et de délits. (Accusation visant 3 personnes) ; Avoir fait partie d’une association formée dans le but d’attenter aux personnes et aux biens par la perpétration de crimes et de délits, pendant des périodes plus ou moins longues (Accusation visant 9 personnes) ; Tentative d’incendie contre le centre fermé de Steenokkerzeel lors de la manifestation sauvage du 21 janvier 2009 devant le centre fermé en question (Accusation visant 8 personnes) ; Avoir commis une attaque ou avoir résisté avec violences ou menaces envers six policiers lors de la manifestation sauvage du 21 janvier 2009 devant le centre fermé de Steenokkerzeel (Accusation visant 8 personnes) ; Menace d’un attentat contre les personnes ou les propriétés lors d’un lancement de feu d’artifice devant la prison de Forest le 4 octobre 2010 (Accusation visant 3 personnes) ; Destruction des propriétés mobilières d’autrui lors d’une bagarre avec les chauffeurs de deux limousines à la sortie de la « Rencontre autour du livre subversif » du 15 octobre 2011, (Accusation visant 3 personnes) ; Coups et blessures contre deux chauffeurs de limousine lors de cette même bagarre du 15 octobre 2011 (Accusation visant 3 personnes) ; Avoir commis une attaque sur deux policiers ou leur avoir résisté avec violences ou menaces lors d’une manifestation sauvage à Anderlecht du 12 novembre 2010 (Accusation visant 2 personnes) ; Coups et blessures sur un agent dans la nuit du 1 octobre 2010 (Accusation visant 1 personne) ; Fabrication et transport d’armes, en l’occurrence des barres de fer, des fumigènes et des clous tordus, le 1 octobre 2010 et le 12 novembre 2010 (Accusation visant 4 personnes) ; Graffitis à différentes occasions, avec la circonstance aggravante de « mobile de haine » (Accusation visant 7 personnes) ; Entrave méchante à la circulation à plusieurs occasions (Accusation visant 4 personnes) ; Avoir injurié des fonctionnaires européens, avec la circonstance aggravante de « mobile de haine » (Accusation visant 3 personnes) ; S’être publiquement attribué le titre d’avocat honoraire (Accusation visant 2 personnes)

Pour en savoir plus

Affichage solidaire à Bruxelles Affichage solidaire à Bruxelles

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?