Accueil > Dossiers > Belgique - Autres sujets > Bruxelles : Tags sur le domicile de Vervoort et démission d’une responsable (...)

19 mai 2015

Bruxelles : Tags sur le domicile de Vervoort et démission d’une responsable du projet maxi-prison à la veille de la commission de concertation

Le domicile privé du ministre-président de la région bruxelloise Rudi Vervoort a été tagué avec l’inscription "Pas de prison à Haren" dans la nuit de dimanche à lundi, un mélange de fumier et de goudron sur le pas de la porte. La maison d’un collaborateur de Vervoort a également été taguée, ainsi que celle de l’ex-directrice de la prison de Forest et responsable francophone du projet de maxi-prison à Haren qui a été recouverte de graffitis. Suite à cela, elle a décidé de démissionner du projet. Depuis le début du projet de réforme des prisons belges, de nombreuses attaques ont visé tous les acteurs du plan : politiques, administratifs, construction, architectes,... Dernière attaque en date : un engin incendiaire (une bonbonne de gaz) sur le pas de la porte de l’architecte dont le bureau a signé les plans de la maxi-prison de Haren, en février.

Demain matin, dés 8h, des manifestants se rassembleront sur la Place de la Monnaie contre la commission de concertation qui doit approuver le projet et dont la décision ne fait bien sûr aucun doute...

Une des trois maisons taguées dans la nuit du 17 au 18 mai. Une des trois maisons taguées dans la nuit du 17 au 18 mai.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?