Accueil > Dossiers > Amérique Latine > Chili : Hans Niemeyer ne retourne pas en prison

31 décembre 2012

Chili : Hans Niemeyer ne retourne pas en prison

Le 30 novembre 2011, un militant anarchiste, Hans Niemeyer est arrêté par la PDI près d’une banque BCI à Macul, suite à l’explosion d’un engin explosif. Il est accusé de participation à 3 attaques (contre la banque BCI, le Memorial de Jaime Guzmán et le concessionnaire Automotora One), risquant 19 ans de prison. Plus tard, le Grupo de Combate Manuel Gutiérrez et le Núcleo Autónomo del Crimen Revolucionario se sont attribués ces attaques, précisant que Hans n’avait rien à voir avec ça. Incarcéré en préventive pendant un an, le tribunal l’a relâché par deux fois (sous contrôle judiciaire), mais la cour d’appel avait révoqué cette décision, entraînant un retour en détention.

Le 28 novembre 2012, le tribunal l’a une nouvelle fois autorise à sortir. Le ministère public a aussitôt réclamé que la cour d’appel révoque la mise en résidence surveillée décidée. Mais cette fois, Hans ne s’est présenté ni au tribunal ni à la prison. INTERPOL a envoyé un avis international d’ordre de capture.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?