Accueil > Dossiers > Reste de l’Asie et Océanie > Chine : Les 3 militants des droits du travail toujours détenus

7 juin 2017

Chine : Les 3 militants des droits du travail toujours détenus

Trois activistes travaillant sous couverture dans deux usines du sud de la Chine pour China Labor Watch et arrêtés la semaine passée (voir notre article) sont toujours en détention. Ils enquêtaient sur les conditions de travail de Huajian Group, un fabricant chinois de chaussures pour la marque Ivanka Trump, ainsi que Marc Fisher, Kylie + Kendall, Coach, Alain Delon, Nine West et Karl Lagerfeld. Ils s’étaient fait embaucher ce printemps dans deux usines du Jiangxi et du Guangdong exploitées par Huajian Group, et avaient trouvé des preuves d’employés sous-payés et travaillant jusqu’à 18heures par jour.

Le Département d’Etat des États-Unis a exhorté la Chine à libérer ces hommes et à leur donner "les protections judiciaires et équitables dont ils ont droit". Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré mardi que la question ne concernait pas d’autres pays. "Les autorités judiciaires de Chine peuvent traiter les cas pertinents conformément à nos lois et règlements", a déclaré la porte-parole du ministère. La porte-parole a aussi déclaré que la police a placé les hommes sous détention criminelle en raison de leur utilisation de « dispositifs de surveillance illégaux ».

Hua Haifeng Hua Haifeng

Voir le dossier: Reste de l’Asie et Océanie avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?