Accueil > Dossiers > Amérique Latine > Colombie : Difficiles négociations de paix entre l’ELN et le gouvernement

19 janvier 2017

Colombie : Difficiles négociations de paix entre l’ELN et le gouvernement

Vendredi 13 janvier, une nouvelle réunion exploratoire a démarré à Quito entre la délégation du gouvernement et celle de l’ELN  , pour tenter de relancer le processus de paix. L’agenda en six points des négociations a été publié en mars 2016. Mais le dialogue public – qui aurait dû démarrer en octobre – bute sur le cas d’Odin Sanchez. Le gouvernement exige la libération de ce parlementaire et de tous ceux qui sont aux mains de l’ELN   pour reprendre les pourparlers. Les négociateurs guérilleros refusent toute condition préalable.

Pour sortir de l’impasse, l’idée d’un échange de prisonniers qui ne dirait pas son nom a fait surface fin 2016. Le gouvernement a accepté de nommer "constructeurs de paix" deux chefs guérilleros incarcérés et d’en amnistier deux autres. Mais l’ELN   a exigé la libération de deux commandants du Front occidental en prison pour des crimes non amnistiables. Nouveau blocage.

Odin Sanchez, prionnier de l'ELN Odin Sanchez, prisonnier de l’ELN

Voir le dossier: Amérique Latine avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?