Accueil > Dossiers > Monde arabe et Iran > Répression du mouvement ouvrier en Iran > Égypte : Des leaders syndicaux arrêtés

10 octobre 2017

Égypte : Des leaders syndicaux arrêtés

Mi-septembre, huit membres d’organisations syndicales égyptiennes indépendantes ont été arrêtés. Il s’agit de deux syndicalistes employés par la Société Égyptienne Électricité (Egyptian Electricity Holding Company) et de six employés par l’Autorité des impôts immobiliers (Real Estate Tax Authority Union - RETA), y compris le président du syndicat indépendant de la RETA.

Les membres de l’union fiscale ont été arrêtés suite à leur demande de permission auprès du ministère de l’Intérieur d’organiser une manifestation pour exiger des augmentations de salaire, tandis que les membres du syndicat de la RETA l’ont été pour avoir organiser des formations de leurs membres. Ils sont accusés, entre autre, d’incitation à des grèves et à des manifestations, à l’utilisation abusive des médias sociaux et l’affiliation à un groupe interdit par la loi (les syndicats indépendants). Le gouvernement égyptien a introduit en 2013 une loi qui restreint sévèrement les manifestations et les grèves, nécessitant un préavis du ministère de l’Intérieur, rarement donné.

Manifestation pour la libération des syndicalistes prisonniers Manifestation pour la libération des syndicalistes prisonniers

Voir le dossier: Répression du mouvement ouvrier en Iran avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?