L’Audience Nationale, le plus important tribunal espagnol, a condamné dernièrement à 15 ans de prison Gemma Belén Rodríguez Miguel, militante des GRAPO, pour avoir participé à la campagne d’actions à la bombe co ntre les sociétés de travail intérimaires. Elle a été plus directement été reconnue “coupable” de la destruction d’une agence d’intérim à Vigo, le 27 septembre 2000. Elle avait déjà été condamnée en janvier 2006 par la justice française à cinq ans de prison pour “”association de malfaiteurs”. L’Audience Nationale espagnole l’avait déjà condamnée à sept ans de prison en juin 2009 pour l’attaque d’un transport de fonds par les GRAPO en Cantabrie. Cet article est ancien de deux mois, il n’est mis en ligne qu’aujourd’hui suite à un couac rédactionnel.

juicio-a-gema.jpg