Accueil > Dossiers > Espagne > Espagne : Cinq militants communistes inculpés

13 juillet 2011

Espagne : Cinq militants communistes inculpés

Cinq militants du Parti Communiste des Peuples d’Espagne (PCPE) ont été arrêtés, à Gijón, entre le 14 et 15 juin, pour « terrorisme » suite aux accusations d’avoir lancé des cocktails molotov contre une banque lors d’une manifestation en janvier. Parmi les inculpés, Sergio Naves, candidat à la municipalité pour le parti. Trois des accusés sont pour leur part membres des CJC-CMC (les jeunes communistes du PCPE des Asturies). Tous réfutent les accusations portées à leur encontre, recevant la solidarité pleine de leur parti. Seul trois des militants furent, par la suite, placés en garde à vue sous la suspicion d’être les auteurs de cette dégradation.

Le 17 juin, l’Audience Nationale a décidé de libérer les trois membres du PCPE considérant que cette affaire ne relevait pas du “terrorisme” mais d’un “délit commun” et n’avait donc pas à être examinée par un tribunal d’exception. Une décision qui a contrarie les ambitions de la police de Gijón qui comptait appliquer aux communistes asturiens la législation anti-terroriste qui se rapporte à ce qui est dénommé “Kale Borroka” (lutte de rue) au Pays Basque. Le PCPE coordonne actuellement une campagne de solidarité à travers toutes les provinces du pays avec les “5 des Asturies”.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?