Accueil > Dossiers > Espagne > Espagne : La censure carcérale pour les prisonniers révolutionnaires

21 mars 2013

Espagne : La censure carcérale pour les prisonniers révolutionnaires

Les proches du prisonnier des GRAPO, Santi Rodríguez, ont reçu une lettre du prisonnier le 3 mars indiquant une levée (mais pour combien de temps) du blocage du courrier. Santi n’avait plus reçu de courrier depuis 6 mois, et on lui a signifié que 81 cartes postales avaient été saisies, soit parce qu’elles ne mentionnaient pas l’expéditeur, soit parce qu’elles faisaient référence à sa qualité de prisonnier politique... Le problème de la censure est récurrente pour les prisonniers politiques en Espagne.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?