Au moins 7 personnes sont toujours détenus dans le cadre de l’opération anti-terroriste Pandore. Cette opération avait visé 10 domiciles et centres sociaux anarchistes dans divers endroits de l’Espagne. On ne sait pas exactement de quoi les prisonniers sont accusés mais ce serait une ‘opération fourre-tout’ pour incriminer divers actions anarchistes de ces dernières années. Parmi ce que l’on a reproché aux inculpés, “l’usage d’adresses e-mail bénéficiant de mesures de sécurité extrêmes chez riseup.net”.