Accueil > Dossiers > Pays-Basque > Espagne/Pays Basque : Confiscation des biens d’ex-membres de l’ETA

18 mai 2018

Espagne/Pays Basque : Confiscation des biens d’ex-membres de l’ETA

Ce jeudi 17 mai, la garde civile espagnole au Pays Basque sud a mené une opération ordonnée par l’Audience Nationale, appelée "Zerga" (impôt) pour saisir les biens d’une cinquantaine d’anciens prisonniers basques en bloquant plus de 45 comptes bancaires et ordonnant des saisies sur salaires d’une trentaine d’entre eux. Quatre véhicules ont été emportées et 14 locaux immobiliers dont des logements ont été identifiés afin de pouvoir empêcher leur vente ou transmission dans le cas où les indemnités dues ne seraient pas réglées. Le but de cette opération est, pour l’état espagnol, de récupérer les indemnités réclamées par la justice espagnole à l’encontre d’anciens prisonniers basques en vue de régler les indemnités pour responsabilité civile qu’il leur sont réclamées par la Justice. Le montant des indemnités réclamées s’élèverait à 8 millions d’euros. Le ministère a précisé que dix d’entre elles auraient appartenu à l’organisation indépendantiste, et les autres auraient été condamnées pour des faits de "kale borroka" (violence de rue).

Saisie d'un véhicule lors de l'opération "Zerga" Saisie d’un véhicule lors de l’opération "Zerga"

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?