Accueil > Dossiers > Amérique du Nord > USA/Canada : Malgré la police, multiples échecs de mobilisations (...)

13 août 2018

USA/Canada : Malgré la police, multiples échecs de mobilisations d’extrême-droite

Dimanche 12 août à Washington, la manifestation des suprémacistes blancs de "Unite the Right" n’a réuni que très peu de personne. Cette manifestation se tenait un an jour pour jour après l’assassinat de Heather Heyer par un néo-nazi qui avait foncé avec sa voiture sur une contre-manifestation antifasciste à Charlottesville (voir notre article). Le groupe néo-nazi à l’origine de cette manifestation espérait réunir environ 400 personnes. Finalement contrairement à l’année précédente, seul 20 sont venus. Beaucoup de néo-nazis, de leur propre aveux, n’ont pas souhaité venir à cause des contre-manifestants antifascistes qui eux étaient plusieurs centaines ce jour là.

Le même jour à Toronto, la police avait protégé pendant trois heures un espace vide qui devait accueillir des manifestants islamophobes. Ces derniers n’ont également pas osés venir.

La police de Toronto protège un espace vide qui devait accueillir une manifestation fasciste La police de Toronto protège un espace vide qui devait accueillir une manifestation fasciste

Voir le dossier: avec les tags: - - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?