Accueil > Dossiers > France - Autres sujets

France - Autres sujets

23 novembre 2017

Paris : Rassemblement de solidarité avec Georges Louis, militant du Secours Rouge Arabe !

À l’appel du Secours Rouge International et du Secours Rouge Arabe, un rassemblement aura lieu ce vendredi 24 novembre de 12h à 14h, Place Saint-Michel à Paris.

Voici le communiqué du secrétariat international du SRI :

Georges Louis, militant du Secours Rouge Arabe et délégué syndical CGT avait été arrêté mardi 10 octobre à Paris lors d’une manifestation lors de la grève nationale contre les nouvelles lois anti-salariés du gouvernement de Macron. Il a été maintenu 3 jours en détention. Deux policiers l’accusent d’avoir lancé des projectiles sur eux. Il est donc poursuivi pour “violence sur des personnes dépositaires de l’autorité publique” et pour “participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destructions ou dégradations de biens” avec comme circonstances agravantes qu’il aurait été été masqué et “derrière une banderole” (ce qui lui vaut d’être considéré comme le “meneur”). Il a été libéré (contre l’avis du procureur) sous “contrôle judiciaire”. Il est interdit de manifestation et doit pointer au commissariat une fois par semaine, en attente de son procès. Ce procès, ainsi que celui d’un autre manifestant, aura lieu le 24 novembre prochain.

Le Secours Rouge International appelle à une participation active à la campagne de solidarité avec Georges :
– En participant au rassemblement le jour du procès, Place Saint-Michel à Paris de 12h à 14h.
– En menant des initiatives locales.
– En contribuant aux frais judiciaires engendrés par cette attaque contre un camarade.

Solidarité avec notre camarade Georges Louis !
Solidarité avec la résistance des travailleurs et travailleuses de France contre les loi anti-populaires et anti-prolétariennes de Macron !
Secrétariat international du Secours Rouge International
Bruxelles-Zürich, le 2 novembre 2017

Vous pouvez également lire la déclaration de Georges à l’occasion de ce procès du 24 novembre. Elle est disponible intégralement sur le site de Lundi Matin.

Solidarité avec Georges Louis Solidarité avec Georges Louis
Salutations solidaires à Georges Louis (Zurich, novembre 2011) Salutations solidaires à Georges Louis (Zurich, novembre 2011)

22 novembre 2017

France : Création d’un service spécialisé dans les logiciels espions

Le gouvernement français devrait prochainement créer, au sein de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), une unité spécialisée dans les logiciels espions qui travaillera aussi pour les services enquêteurs dans des procédures judiciaires. Le Service technique national de captation judiciaire (STNCJ) aura pour mission de travailler sur des logiciels capables d’extraire discrètement d’un appareil informatique des données pouvant être utiles à l’enquête (documents stockés dans la mémoire, frappe du clavier ou images affichées à l’écran).

La création du STNCJ doit remédier au fait que les logiciels espions n’ont quasiment jamais été employés dans des enquêtes judiciaires alors que la loi les autorise depuis 2011. Le code de procédure pénale autorise en effet leur utilisation dans les affaires de terrorisme, mais aussi pour un grand nombre de crimes ou délits commis en bande organisée. En 2015, selon la délégation parlementaire au renseignement, des logiciels espions n’avaient été utilisés qu’à six reprises dans des enquêtes. Pourtant, les enquêteurs sont confronté au recours de plus en plus fréquent de messageries comme WhatsApp ou Telegram. L’utilisation de logiciels espions permet dans certains cas cet obstacle, en captant les données avant qu’elles ne soient chiffrées.

Pour en savoir plus

. .

Tags de cet article: - - Nos sources
20 novembre 2017

France : Incidents à la manifestation contre l’esclavage en Lybie

“Libérez nos frères”, “Libérons l’Afrique” ou encore “Nous sommes noirs, nous sommes humains” étaient quelques-uns des slogans scandés par de nombreux manifestants ce samedi 18 novembre devant l’ambassade de Libye à Paris, non loin des Champs-Élysées, à l’occasion d’un rassemblement organisé par le Collectif contre l’esclavage et les camps de concentration en Libye (CECCL). Un reportage de CNN, diffusé mardi 14, montrait une douzaine de migrants nigérians être vendus en esclavage à leur arrivée en Libye. Le rassemblement a évolué en manifestation et des heurts n’ont pas tardé à avoir lieu avec les forces de l’ordre. Les CRS a repoussé la foule qui se dirigeait vers l’Arc de Triomphe à coups de grenades lacrymogènes. Les forces de l’ordre ont ensuite été la cible de projectiles.

Au rassemblement anti-esclavage de Paris Au rassemblement anti-esclavage de Paris

Tags de cet article: - - Nos sources
20 novembre 2017

Toulouse : Succès des 3 jours contre la répression du mouvement kurde en Turquie

Plusieurs centaines de personnes ont participé aux "3 jours de soutien aux prisonnières et prisonniers du mouvement kurde en Turquie" à Toulouse (voir notre article précédent).
L’OCML VP, membre de la campagne Celox, est notamment intervenue sur la répression contre les membres de l’ATIK et ceux du Bataillon International de Libération.

Une salle pleine pendant les débats. Une salle pleine pendant les débats.

Tags de cet article: - - - Nos sources
19 novembre 2017

France : Trois arrestations dans l’évacuation d’une école occupée à Nantes

Depuis samedi en fin de journée, une centaine de militants avait investi l’ancienne école des Beaux-Arts de Nantes pour dénoncer les conditions d’accueil des mineurs étrangers isolés. Avec l’aide des réseaux sociaux une chaîne de solidarité s’est mise en place, afin de fournir matelas, couvertures, nourriture. A 14h, ce dimanche, à la demande de la Mairie propriétaire des lieux, une évacuation en urgence a été demandée. Une vingtaine de cars de militaires, 150 CRS, ont bouclé le quartier. Ils ont alors rassemblé les militants, majoritairement des étudiants, à l’intérieur du bâtiment. Puis un par un, encadrés par deux CRS, les ont fait sortir. Bilan de l’opération une interpellation et trois blessés.

Face à face ce dimanche à Nantes Face à face ce dimanche à Nantes

Tags de cet article: - Nos sources
18 novembre 2017

France : Trois arrestations à Montreuil

Dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 novembre, trois personnes ont été contrôlées à Montreuil et placées en garde-à-vue pour « tentative de vol par effraction en réunion » (une qualification de plus en plus souvent retenue dans les cas d’ouverture de squats). Elles n’ont rien déclaré durant la GAV et ont refusé de donner leurs empreintes et photos, ce qui leur vaut d’être également poursuivies pour « refus de signalétique ». L’une d’entre elle est également accusée de « provocation à s’armer contre l’État ».

Elles ont été déférées au TGI de Bobigny le jeudi 16 pour passer en comparution immédiate. Une dizaine de personnes étaient présentes en solidarité avec les trois inculpées qui ont refusé d’être jugées immédiatement. Le procureur a demandé le mandat de dépôt pour les trois dans l’attente de leur procès. Ayant catalogué les accusées et les personnes solidaires dans la salle comme étant de "l’ultra-gauche" et décidé l’expulsion d’une personne présente. La juge a annoncé la mise en détention jusqu’au procès fixé le 7 décembre, provoquant des protestations qui ont amené à l’évacuation de la salle d’audience.

Lire un compte-rendu plus complet

Le tribunal de grande instance de Bobigny Le tribunal de grande instance de Bobigny

Tags de cet article: - Nos sources
16 novembre 2017

France : Procès anti-syndical à Versailles

Le 17 février dernier, un salarié de retour d’arrêt maladie se rend, avec huit délégués CGT, dans le bureau d’un chef d’équipe de l’usine Peugeot de Poissy afin de lui faire remarquer qu’il n’a pas respecté la réglementation concernant la reprise de service. Le chef d’équipe assure alors avoir été "séquestré". Il se met en arrêt maladie et a déposé plainte. Du côté des neuf employés, on réfute toute séquestration. C’est aujourd’hui jeudi que le tribunal de grande instance de Versailles a entendu les neuf salariés du site industriel poursuivis pour « arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire suivi d’une libération avant le 7e jour ». Cinq mois de prison avec sursis ont été requis à leur encontre. Décision le 12 décembre.

Début juillet, un délégué CGT de la même usine de Poissy, qui emploie 5 000 personnes, avait été condamné à six mois de prison avec sursis après une altercation avec un membre de l’encadrement. Le délégué a fait appel de cette condamnation (voir notre article).

Devant le tribunal ce jeudi Devant le tribunal ce jeudi

Tags de cet article: - - Nos sources
14 novembre 2017

France : Libération de Kara Wild

Kara, militante anarchiste qui était incarcérée depuis mai 2016 a été libérée. Femme trans, elle était incarcérée dans une prison pour hommes. Elle était accusée d’avoir lancé un plot contre une voiture de police dans l’affaire du quai Valmy. Le 10 mai 2016 après une manifestation contre les violences policières une voiture de police c’était faite attaquée et incendiée. Plusieurs personnes restent encore incarcérées ou recherchées. Lors du procès c’est un cumul de près de 30 ans de prison qui fut distribué aux différent.es accusé.es. Voir notre article précédent sur le verdict dans l’affaire du "Quai Valmy".

La voiture de police incendiée Quai Valmy La voiture de police incendiée Quai Valmy

Tags de cet article: - - Nos sources
1er novembre 2017

Guyane : Libération des manifestants anti-Macron

Quatre personnes dont trois mineurs, interpellées à Cayenne dans la soirée de jeudi en marge de la visite d’Emmanuel Macron, ont été relâchées. Interpellés alors que les manifestations organisées par Pou Lagwiyann dékolé dans le centre de Cayenne avaient tourné en heurts avec les forces de l’ordre (voir notre article), les jeunes gens ne feront pas l’objet de poursuites pénales. A l’issue de leur garde à vue , les quatre manifestants ont fait "l’objet d’un rappel à la loi pour participation à un attroupement armé et pour violences avec arme", en fait des "jets de pierres". Une cinquième personne interpellée jeudi avait été relâchée rapidement. Deux gendarmes mobiles et deux policiers avaient été légèrement blessés au cours de ces affrontements.

Affrontements à Cayenne Affrontements à Cayenne

Tags de cet article: - Nos sources
31 octobre 2017

Toulouse : Journées de solidarité avec les prisonnièr.e.s en Turquie du 16 au 18 novembre

Un festival de solidarité avec les prisonnier.e.s du mouvement kurde en Turquie se tiendra du 16 au 18 novembre à Toulouse, avec des projections, concerts, discussions, expos, atelier d’écriture aux prisonnières, sérigraphie, et repas de solidarité.

Le programme complet sur IAATA.

Toulouse : Journées de solidarité avec les prisonnièr.e.s en Turquie du 16 au 18 novembre Toulouse : Journées de solidarité avec les prisonnièr.e.s en Turquie du 16 au 18 novembre

Tags de cet article: - - - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1510

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?