Trois “gilets jaunes” ont été placés en garde à vue à Paris samedi soir, après avoir avoir eu une altercation avec un automobiliste en marge de leur manifestation dans la capitale. Des centaines de “gilets jaunes” ont répondu à l’appel national de rassemblement à Perpignan. Le cortège s’est élancé vers 11h en direction du centre-ville. Arrêtés par un barrage de policiers quai Sadi-Carnot, ils ont scandé “Où est Steve ?”, en référence à Steve Maia Carriço, ce jeune homme de 24 ans qui a disparu après une charge de police à Nantes. Une banque sur le parcours a été caillassée mais, surtout, la permanence du député LREM Romain Grau a été attaquée. Toutes les vitres ont été brisées et il y a eu un début d’incendie. Le député était présent dans la permanence au moment des faits, il s’est caché dans une autre pièce pour ne pas être vu. Au moins trois personnes ont été blessées, et une personne interpellée.

La permanence du député

La permanence du député