Accueil > Dossiers > Archives - Action Directe > France : J.-M. Rouillan enfin transféré

3 mars 2010

France : J.-M. Rouillan enfin transféré

Depuis plus d’un an, le militant d’Action Directe Jean-Marc Rouillan souffre d’une malade grave, rare et évolutive nécessitant un traitement personnalisé très pointu. Malgré les nombreuses demandes faites par ses avocats afin qu’il soit hospitalisé, Rouillan est resté incarcéré à la prison des Baumettes, puis au centre de détention de Muret, sans bénéficier des soins adaptés à son état de santé. Aujourd’hui, le prisonnier a enfin pu entrer à l’Unité Hospitalière Sécurisée Interrégionale située au sein de l’hôpital de La Piété-Salpétrière, le seul hôpital français où exercent des spécialistes de sa maladie.

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?