Accueil > Dossiers > France - Autres sujets > France : Jugé mais acquité pour avoir aidé des sans-papiers

6 janvier 2017

France : Jugé mais acquité pour avoir aidé des sans-papiers

Un enseignant-chercheur du CNRS à la faculté de Nice Sophia Antipolis était poursuivi pour avoir convoyé des Erythréennes venant d’Italie. Il avait été interpellé en octobre au péage de La Turbie avec dans sa voiture trois femmes. Il les convoyait pour les mettre dans le train en direction de Marseille, où elles étaient attendues par une association pour être soignées à Marseille. Comme lui, depuis 2015, de nombreux habitants de la vallée franco-italienne de la Roya viennent en aide aux migrants en provenance de l’Italie voisine.

"Mon geste n’est ni politique ni militant, il est simplement humain et n’importe quel citoyen lambda aurait pu le faire", avait déclaré Pierre-Alain Mannoni qui encourrait jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende pour aide à l’immigration irrégulière. La juge l’a acquitté au motif que "l’aide au séjour d’une étranger pour lui assurer des conditions dignes et décentes ou visant à préserver son ’intégrité physique n’est pas pénalement punissable’."

Pierre-Alain Mannoni au palais de justice Pierre-Alain Mannoni au palais de justice

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?