Accueil > Dossiers > France - Autres sujets > France : Laser contre hélicoptère, deux ans et demi de prison

23 janvier 2019

France : Laser contre hélicoptère, deux ans et demi de prison

Samedi 19 janvier à Toulouse un hélicoptère de la gendarmerie a été ciblé par un pointeur laser alors qu’il participait à une mission de surveillance dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. L’auteur a été interpellé et présenté au tribunal qui l’a condamné à deux ans et demi de prison dont un ferme.

A l’audience, le pilote a expliqué avoir évité de crash. Le faisceau laser ne fait pas qu’illuminer le casque du pilote il l’aveugle littéralement pendant quelques secondes et risque de brûler ses rétines malgré le verre teinté. Le pointeur laser est dans ce sens légalement considéré une arme par destination. Il avait été massivement utilisé par les manifestants égyptiens en 2003 pour empêcher les hélicoptères de l’armée de contribuer au contrôle des foules.

Lasers convergeant vers un hélicoptère de l'armée égyptienne Lasers convergeant vers un hélicoptère de l’armée égyptienne

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?