Accueil > Dossiers > France - Autres sujets > France : Relaxe d’un manifestant anti-loi-travail

11 juillet 2017

France : Relaxe d’un manifestant anti-loi-travail

Il aura fallu un an et des vidéos sans équivoque pour innocenter un militant CGT, accusé de rébellion contre la police au cours d’une manifestation contre la loi El Khomri. Arrêté violemment le 5 juillet 2016 à proximité de l’Assemblée nationale dans le cadre d’une manifestation contre la loi travail et l’utilisation du 49-3, Gildo, agent territorial à Plaine Commune (Seine-Saint-Denis) et syndicaliste CGT, était depuis poursuivi pour "rébellion" contre un policier. Hier, le militant a été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris, qui a estimé que le fait que le syndicaliste se soit débattu pendant son arrestation ne démontrait pas une intention de se soustraire à la police mais une réaction « par instinct et par peur face à la charge dont il faisait l’objet ».

Le fonctionnaire, qui avait subi une intervention chirurgicale au genou suivie de trois semaines d’ITT et souffre encore de douleurs, n’a, lui, pas réussi à traduire en justice les policiers qui l’ont violenté. Suite à son arrestation, Gildo avait en effet porté plainte auprès de l’IGPN.

Gildo, le manifestant acquité Gildo, le manifestant acquité

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?