Accueil > Dossiers > France - Autres sujets > France : Répression contre les "gilets jaunes"

3 janvier 2019

France : Répression contre les "gilets jaunes"

Eric Drouet, figure médiatique et controversée des « gilets jaunes », a été interpellé mercredi soir près des Champs-Elysées à Paris et placé en garde à vue pour organisation d’une manifestation sans déclaration préalable. Le 22 décembre, Eric Drouet avait déjà été interpellé lors de l’Acte VI des manifestations à Paris pour « port d’arme prohibé » — un bâton — et sera jugé le 5 juin en correctionnelle.

Les arrestations de "gilets jaunes", atteignent des records dans le cadre d’un mouvement social en France. Entre le 17 novembre et le 17 décembre, il y a eu plus de 4 570 personnes gardées à vue : 1 567 à Paris et 3 003 ailleurs. Parmi elles, 3 747 ont donné lieu à une réponse pénale. En un mois, 697 personnes ont été jugées en comparution immédiate. Autre record : 216 gilets jaunes sont derrière les barreaux, dont 26 à Paris. D’autres ont été condamnés à des travaux d’intérêt général, de la prison avec sursis, à porter un bracelet électronique, voire à être interdit de se rendre dans telle ou telle ville. Beaucoup de "gilets jaunes" attendent encore leur procès.

Si certains se laissent isoler dans la répression, d’autre collectivisent leur situation. On peut ainsi noter l’initiative du frère d’un gilet jaune nommé Anza qui a ouvert un groupe FB pour la libération de son frère :

voir le groupe FB "Libérez Anza"

Anza, "gilet jaune", père de famille, travailleur du bâtiment, aujourd'hui emprisonné Anza, "gilet jaune", père de famille, travailleur du bâtiment, aujourd’hui emprisonné

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?