La CGT a appelé à un rassemblement, mardi 11 août au matin, devant la direction générale du centre hospitalier régional de Lille. En cause, la convocation, le jour même, au commissariat de police d’un délégué syndical. Lors d’un mouvement de grève, en février dernier, du matériel, notamment de vidéosurveillance, avait été dégradé. La direction avance le chiffre de 27.000 € de dégâts. De son côté, le syndicat ne comprend pas comment on peut ainsi attaquer nommément un représentant syndical. Les deux parties sont finalement tombées d’accord dans la journée : la plainte a été retirée et le syndicat s’est engagé à ne plus avoir recours à “pareil débordement”.

Devant la direction générale du centre hospitalier régional de Lille

Devant la direction générale du centre hospitalier régional de Lille