Accueil > Dossiers > France - Autres sujets > France : Syndicalistes en procès à Roanne

22 octobre 2013

France : Syndicalistes en procès à Roanne

Le 23 septembre 2010 cinq manifestants sont interpellés à Roanne lors de la manifestation contre la réforme des retraites et cela pour avoir inscrit des slogans sur les murs de la sous-préfecture de Roanne. Le 13 septembre 2011, les 5 sont condamnés chacun à 2.000€ pour dégradation ou détérioration légère d’un bien et une décision d’inscription au casier judiciaire est prise contre eux. Ils décident de faire appel de ce jugement. Le parquet fait appel lui aussi car il estime la peine insuffisante. Le 15 octobre 2012, ils passent en cour d’appel au tribunal correctionnel de Lyon. Ils sont jugés coupables mais sans peine.

Début mai 2013 ils reçoivent une convocation pour faire un prélèvement ADN le 22 mai 2013. Ils refusent de se soumettre au test. Le 23 mai au petit matin deux d’entre eux sont interpellés chez eux devant leur famille et conduits au commissariat où ils reçoivent une convocation pour se rendre au tribunal de grande instance de Roanne le 5 novembre prochain.

La CGT organise une grande manifestation à Roanne à cette occasion, en solidarité avec les 5 syndicalistes mais aussi pour revendiquer lee vote définitif de la Loi d’amnistie « des délits commis lors des mouvements sociaux » ; une loi portant sur des droits nouveaux protégeant les militants syndicalistes et progressistes qui, dans le cadre de leur mandat, agissent dans une action collective ; le retrait de la liste des délits susceptibles d’être inscrits au fichier des empruntes génétiques, toutes les condamnations touchant les militants syndicalistes et progressistes qui, dans le cadre de leur mandat, agissent dans une action collective.

Rendez vous le 5 novembre à partir de 10 heures, Place des Mariniers à Roanne.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?