Accueil > Dossiers > Reste de l’Europe > Grande-Bretagne : Les affrontements police/étudiants se poursuivent

10 décembre 2010

Grande-Bretagne : Les affrontements police/étudiants se poursuivent

Pour la cinquième fois en un mois, les étudiants britanniques sont descendus dans la rue ce jeudi, journée au cours de laquelle la proposition de loi concernant l’augmentation des droits d’entrée à l’université devait être votée. Dès le début de l’après-midi, des milliers de personnes s’étaient rassemblées dans le centre de Londres. Cinq manifestants sont parvenus à pénétrer dans la partie du Parlement réservée au public d’où ils ont scandés des slogans avant d’être expulsé sans ménagement. Pendant toute l’après-midi, les manifestants se sont opposés aux forces de l’ordre qui les empêchaient de s’approcher du Parlement. Des policiers à cheval n’ont pas hésité à charger plusieurs fois la foule afin de la contenir. Selon les médias britanniques, il y aurait eu des dizaines de blessés de part et d’autres, et 22 jeunes auraient été interpellés. A l’annonce de l’adoption de la loi, vers 18h30, plusieurs groupes de quelques centaines d’étudiants sont parvenus à passer à travers le cordon policier pour se disperser dans la capitale. Un de ces groupes est tombé sur la voiture qui transportait le prince Charles et l’ont arrosée de peinture, d’oeufs et d’objets divers. Les vitres du Ministère des Finances ont été brisées et la façade du bâtiment de la Cour Suprême a été maculée. Des manifestations ont également eu lieu à travers tout le pays.

Affrontements à la manifestation estudiantine à Londres

La police montée charge la manifestation estudiantine à Londres

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?