Accueil > Dossiers > Inde-Népal > Inde : Le PCI(maoïste) réagit au meurtre de dix de ses membres

3 mars 2018

Inde : Le PCI(maoïste) réagit au meurtre de dix de ses membres

Au lendemain du meurtre de dix de ses cadres sous les tirs des autorités à la frontière du Chhattisgarh et du Telengana, le PCI(maoïste) a déclaré qu’il ne s’agissait pas d’une fusillade, mais bien "de tirs unilatéraux de la police". Jagan, le porte-parole du parti a déclaré par voie de communiqué qu’aucun cadre supérieur n’avait été tué "Un traitre a renseigné notre présence à la police, conduisant à la mort de dix naxals" a déclaré Jagan. Il a également affirmé que Dadaboina Swamy, alias Prabhakar, membre du comité de district et Ratna, membre d’une brigade villageoise, avaient été abattus. Tous les autres appartenaient aux districts de Sukma et de Dantewada, dans le Chhattisgarh. Affirmant que le combat était "une attaque armée unilatérale de la police", Jagan a déclaré que les hommes se reposaient et parlaient avec la population lorsque les soldats ont débarqué. Il a accusé les chefs des gouvernements du Chhattisgarh et du Telengana d’agir tel des autocrates "vendant les précieuses ressources naturelles des tribaux" à des multinationales étrangères. "Les gouvernements tuent tous ceux qui les remettent en questions. La parti maoïste s’aligne cependant avec les Dalits et les tribaux et répliquera aux attaques".

Matériel saisi par les autorités Matériel saisi par les autorités

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?