Accueil > Dossiers > Inde-Népal > Inde : Les maoïstes dénoncent les incarcérations de tribaux

2 juillet 2017

Inde : Les maoïstes dénoncent les incarcérations de tribaux

Le Korukonda Area Committee du CPI(maoïste) a menacé les policiers locaux de Visakha (Andhra Pradesh) s’ils ne cessaient pas de harceler et de détenir illégalement les tribaux. Ramana, secrétaire du comité, a publié un communiqué dans lequel il fait appel aux intellectuels, au démocrates, aux étudiants de se joindre à l’appel du parti contre les arrestations illégales de tribaux afin d’élargir leur base de soutien. Il accuse, notamment, le commissaire zonal Rahuldev Sarma ainsi que l’inspecteur A Venkata Rao en charge des opérations de contre-insurrection de harceler d’innocents tribaux. Citant plusieurs exemples, il accuse les policiers de torturer les villageois interpellés et d’empêcher les familles d’être informées de la localisation de leurs parents, exigeant que tous les tribaux soient immédiatement libérés ou qu’ils soient présentés au tribunal afin que la procédure légale soit suivie.

Les autorités indiennes détiennent continuellement des centaines, voire des milliers de villageois qu’elles accusent d’avoir des liens avec la guérilla maoïste sans qu’ils soient auditionnés, et donc sans aucune base légale. Selon les états, la période de garde à vue s’étend de 12 à 48 heures, suite à laquelle le détenu doit passer devant le juge afin de se voir délivrer un mandat d’arrêt.

Ecusson de la police de l'Andhra Pradesh Ecusson de la police de l’Andhra Pradesh

Voir le dossier: Inde-Népal avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?