Accueil > Dossiers > Inde-Népal > Inde : Libération d’un journaliste accusé d’être maoïste

1er mars 2017

Inde : Libération d’un journaliste accusé d’être maoïste

Santosh Yadav est un journaliste basé dans le Bastar, la zone occupée par la guérilla maoïste dans le Chhatisgarh. Il y a deux ans, après avoir refusé plusieurs demandes des autorités de leur fournir des informations concernant des actions menée par le CPI(Maoist), il a été arrêté et incarcéré en vertu Chhattisgarh Special Public Security Act, la loi antiterroriste de l’état. Plus précisément, la police l’accusait d’entretenir des contacts régulier avec un dirigeant local du parti, Shankar. A l’époque, son arrestation avait mobilisé de nombreuses organisations progressistes, entrainant entre autre l’arrestation de nombreux autres journalistes et militants au cours des manifestations organisées notamment devant la résidence du chef du gouvernement du Chhatisgarh. Ce lundi, l’homme a été libéré sous condition suite à une décision de la Cour Surpême. Il devra néanmoins se présenter au commissariat local tous les jours au commissariat de Dharba.

Santosh Yadav Santosh Yadav

L’arrestation de militants, de journalistes et autres civils sous prétexte de leurs liens présumés avec la guérillas maoïstes est utilisée de manière récurrente par le gouvernement d’ultra-droite pour museler toute opposition.

Voir le dossier: Inde-Népal avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?