Un site américain s’est à collecter toutes les données supprimées par Google dans le cadre du “droit à l’oubli” pour rétablir la vérité… Articles de presse, pages Web et messages personnels se retrouvent à nouveau accessibles à tous… Sur sa page Web, le créateur de hiddenfromgoogle explique que s’il ne remet pas en question le droit à l’oubli, il explique ne pas vraiment être satisfait par la méthodologie, qui permet à une firme privée de juger de la pertinence de données. Selon lui, c’est à un organisme gouvernemental de juger de l’importance d’une requête, pour éviter que le droit à l’information ne soit bafoué, certaines requêtes ayant poussé Google à supprimer des articles de presse de son moteur de recherche…

rtf.png