Des milliers de personnes ont défilé jeudi dans les rues de Mashhad, la deuxième ville d’Iran, au nord-est du pays, pour protester contre la hausse des prix, le chômage et la corruption. Grâce aux médias sociaux, des centaines de clips vidéo et de photos ont été mis en ligne sur des manifestants en colère scandant des slogans hostiles au gouvernement comme “Mort au dictateur” ou “N’ayez pas peur, nous sommes ensemble”. Il y a eu récemment de nombreuses protestations en Iran, mais cette récente explosion à Mashhad rappelait davantage les manifestations anti-régime d’il y a huit ans.

Les forces de sécurité ont utilisé des canons à eau et des gaz lacrymogènes pour affronter et disperser les foules, ce qui a conduit à des affrontements et à des blessures. Selon certaines sources de l’opposition, des centaines de personnes ont été détenues par les forces de sécurité pendant les manifestations, mais un responsable du bureau du procureur de Mashhad a estimé le nombre à 52. En plus de Mashhad, il y a eu de plus petites manifestations dans quelques autres villes, y compris Birjand, Kashmar, Noushahr, Neyshabour et Yazd.

Affrontements à Mashhad

Affrontements à Mashhad