Le 9 mai, cinq prisonniers anarchistes ont été placés en résidence surveillée après avoir été incarcérés le 19 février dans le cadre de l’opération “Renata”. Il s’agit d’Agnese Trentin (récemment transférée dans la section de la prison AS2 de L’Aquila), Giulio Berdusco, Roberto Bottamedi (incarcéré à Tolmezzo), Andrea Parolari et Nicola Briganti (incarcérés à Ferrare). Seul Luca Dolce (dit «Stecco») reste en prison à cause d’autres condamnations. Sasha, qui avait également été arrêté le 19 février et placé en résidence surveillée, a vu cette mesure allégée en “mesure de précaution” (obligation d’être à son domicile de 21h00 à 7h00).

Ces anarchistes étaient initialement accusés d ‘”association subversive à des fins de terrorisme et de subversion de l’ordre démocratique” (article 270bis du code pénal, pour quatre personnes) et d’ “attentat terroriste” (art. 280, tous), ainsi que d’autres infractions connexes (“interruption du service public”, “dommage”, “sabotage de dispositifs télématiques”, “incendie” et “transport de matériel explosif”). La police les considère comme responsables d’actions directes entreprises dans le Trentin au cours des deux dernières années. La circonstance aggravante de “terrorisme” a été finalement abandonnée, de sorte que l’accusation principale est devenue “association subversive” (art. 270 c. P.).

Voici l’adresse de Stecco:
Luca Dolce
Prison District Home of Tolmezzo
via Paluzza 77

Manifestation de solidarité avec les anarchistes visés par l'opération Renata

Manifestation de solidarité avec les anarchistes visés par l’opération Renata


33028 Tolmezzo (Ud)