Accueil > Dossiers > Italie > Italie : L’armée pourrait protéger Equitalia

13 mai 2012

Italie : L’armée pourrait protéger Equitalia

Le gouvernement italien envisage d’envoyer des militaires protéger les agences d’Equitalia (l’entreprise publique chargée de la perception des impôts et des contraventions), récemment visés par des attentats, a déclaré dimanche la ministre de l’Intérieur. Une réunion du comité de sécurité nationale aura lieu jeudi, a précisé la ministre, qui a précisé que les agences d’Equitalia seraient particulièrement surveillées. Le gouvernement de "techniciens" de Mario Monti a multiplié les mesures d’austérité et augmenté les impôts pour réduire le déficit budgétaire. il entend par ailleurs élargir les pouvoirs d’Equitalia qui est la cible de nombreuses attaques.

Dernière attaque en date, deux cocktails Molotov ont été lancés samedi matin contre un bureau d’Equitalia à Livourne (photo). Des groupes anarchistes ont également envoyé ces derniers mois des lettres piégées à Equitalia. Vendredi, un colis suspect contenant une poudre blanche mais pas de détonateur a été reçu par le bureau romain. En décembre, le directeur général d’Equitalia avait été blessé au doigt par une lettre piégée. En janvier, trois engins explosifs ont sauté devant une succursale de l’entreprise à Naples. Vendredi, dans la région de Milan, des affiches signées du symbole et du nom des Brigades rouges ont été collées sur les murs de bâtiments publics, dont une perception.

EDIT : La traduction du communiqué de la FAI qui a revendiqué la jambisation est disponible ici.

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?