Accueil > Dossiers > Italie > Italie : Reprise des affrontements anti-TAV

29 février 2012

Italie : Reprise des affrontements anti-TAV

Luca Abbà, un résis­tant No-Tav, était monté sur un pylône électrique pour essayer de ralen­tir l’opé­ra­tion indus­trialo-mili­taire. Un policier est monté pour le faire des­cen­dre. Luca a grimpé un peu plus haut et a pris une forte décharge électrique, chutant d’une dizaine de mètres. Il est griè­ve­ment blessé et a été plongé dans un coma arti­fi­ciel. Dans la vallée, l’autoroute A32, reliant Turin à la France par le Fréjus a été immédiatement bloquée, ainsi que plusieurs nationales. Après une nuit sur les barricades, les forces répressives ont repris du terrain. Vers deux heures du matin les barricades enflammées de Salbertrand ont été démantelées, et hier midi celles à la hauteur de Chianocco l’ont été également à l’aide de canons à eau et de pelleteuses, tandis que les manifestants se faisaient matraquer.

Des occupations de gares ou de places se sont multipliées dans plus d’une cinquantaine de villes dans toute l’Italie. Des affrontements ont eu lieu à certains endroits, des cortèges se sont attaqués à des trains, à des locaux de journaux. Les Anonymous ont attaqué les sites des Carabinieri et de la Polizia. Hier matin, des usines de la vallée et de Turin se sont mises en grève pour permettre aux gens de rejoindre ces cortèges et ces blocages. Les blocus de Chianocco se sont reconstitués sur les nationales 24 et 25 et sur la bretelle d’autoroute. L’autoroute est bloquée entre Avigliana et Susa dans les deux sens.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?