Accueil > Dossiers > Monde arabe et Iran > Maroc : Répression tous azimuts

29 novembre 2009

Maroc : Répression tous azimuts

Ces derniers jours, l’Etat marocain se livre à une répression tous azimuts des mouvements ouvriers, démocratiques, révolutionnaires et saharaouis. Quelques exemples :

- Répression des sits-in de l’ANDCM à travers tout le Maroc. Des dizaines de blessées.
- Arrestation, torture, emprisonnement et condamnation des militants de l’AMDH
- Condamnation du président de la section de Khénifra de l’AMDH
- Répression des sits-in contre la hausse généralisée des prix (à Salé, à Rabat,...)
- Répression des sits-in ouvriers (à Khouribga, à Chtouka Aït Baha…)
- Répression des étudiants (à Fes, Marrakech, Nador,...)
- Répression des militants Sahraouis (Tamek, Aminatou,...)
- Arrestation/enlèvement de la militante marxiste-léniniste Meriem Bahammou.
- Condamnation à la prison ferme d’étudiants (exemples : Abdelkader Talhaoui, Younes Salmi, Hsaïn Nacer,...)
- Répression sans précédent de la presse (Michaal, Akhbar Al Youm, Al Jaridal Al Oula, Al Massae,...)
- Persécution des journalistes, condamnation d’autres à la prison ferme (exemple de CHahtane d’Al Michaal)
- Persécution des 850 prolétaires de SMESI en lutte pour leurs droits légitimes. Report (pour la 4ème fois) au 1er décembre 2009 du procès de leurs 4 camarades poursuivis en ’justice’.
- Rafles ’d’identification’ systématiques, qui créent un climat de terreur dans les villes au nom de la lutte contre le terrorisme, contre la drogue, contre ’l’atteinte aux moeurs publique’.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?