Accueil > Dossiers > Monde arabe et Iran

Monde arabe et Iran

25 juin 2017

Palestine : L’Autorité palestinienne libère deux prisonniers politiques

jeudi 22, un jeune militant palestinien Nassar Jaradat, et le journaliste Zaher al-Shammali ont été libéré provisoirement et sous caution par l’Autorité palestinienne (AP) après 15 jours de détention. Ils avaient été arrêtés après avoir critiqué un haut responsable de l’AP, Jibril Rajoub, qui dans une interview avait annoncé la reconnaissance de la souveraineté israélienne sur le mur d’al-Buraq à Jérusalem, un site symbolique d’importance culturelle, religieuse et historique. Shammali a écrit un article critique contre Rajoub après d’autres articles critiques sur le président de l’AP Mahmoud Abbas, tandis que Jaradat a commenté sur Facebook l’article et les remarques de Rajoub. Les deux jeunes progressistes palestiniens, proches du FPLP, passeront en procès en septembre.

Leur emprisonnement survient alors que plus de 20 sites web, dont des sites d’information populaires tels que Quds News Network et le Centre d’information de Palestine, ont été bloqués par l’AP. Le blocage a été effectué sans ordonnance du tribunal sur la base d’une ordonnance du procureur général dans le but de museler l’opposition à l’AP.

Campagne de solidarité avec Jaradat et Shammali Campagne de solidarité avec Jaradat et Shammali

Tags de cet article: - - Nos sources
25 juin 2017

Palestine : Affrontements à Jénine et à Kafr Qaddum

Les forces israéliennes ont pris d’assaut vendredi le camp de réfugié de Jénine, en tirant de nombreuses balles en acier revêtues de caoutchouc, des balles de guerre, des gaz lacrymogènes et des grenades étourdissantes contre les résidents du camp, ce qui a entraîné plusieurs cas de suffocation parmi eux. Un jeune palestinien a été arrêté.

Par ailleurs, un adolescent palestinien a été blessé vendredi par un tir à belles de guerre alors que les forces israéliennes réprimaient la manifestation hebdomadaire dans le village de Kafr Qaddum, dans le district de Qalqiliya, dans le nord de l’Ouest de la Cisjordanie. Le jeune manifestants, âgé de 17 ans, a été blessé à la main. Il a été transféré à l’hôpital de Rafidiya dans la ville de Naplouse. Là aussi, de nombreux villageois ont souffert d’inhalation massive de gaz lacrymogènes.

Affrontement en Cisjordanie Affrontement en Cisjordanie

Tags de cet article: - - Nos sources
22 juin 2017

Palestine : Affrontements à Hébron

Des affrontements ont opposé les forces israéliennes et les villageois palestiniens dans le village de Sair (dans le district occupé sud-ouest de Hébron), lundi soir, au cours de laquelle un véhicule militaire israélien a été incendié. Ces affrontements ont éclaté lorsque des troupes israéliennes ont entrepris un raid dans le voisinage d’al-Duwara, même si aucune arrestation n’a été signalée. Les raids israéliens dans les villes, les villages et les camps de réfugiés sont quotidiens en Cisjordanie occupée. En raison de la nature agressive de ces raids, des affrontements ont lieu entre les jeunes palestiniens et l’armée d’occupation. L’armée israélienne a effectué en moyenne 95 raids de l’armée par semaine dans les communautés palestiniennes depuis le début de l’année.

La jeep de l'armée incendiée lundi à Hébron La jeep de l’armée incendiée lundi dans les affrontements de Hébron

Tags de cet article: - - Nos sources
19 juin 2017

Algérie : Répression d’une manifestation kabyle

Le mercredi 14 juin, les Kabyles étaient appelés à se rassembler au centre de la ville de Iazzugen (Azazga) mais aussi dans d’autres villes de Kabylie, afin de célébrer "la Journée de la nation Kabyle" et rendre hommages aux victimes de la répression du "printemps noir" de l’année 2001 au cours duquel 126 personnes ont été tuées par les force de sécurité. Très tôt le matin, la ville fut quadrillée par un impressionnant dispositif sécuritaire. Des barrages ont été installés sur toutes les routes y menant. Dans d’autres localités de Kabylie, la police a procédé à des arrestations préventives. La connexion internet a également été coupée.

Dès que les premiers groupes sont arrivés sur le lieu du rassemblement, ils ont été brutalement attaqués par les forces anti-émeutes. Toute la journée, des agents de police ont chargé très agressives contre des groupes de personnes qui se dirigeaient vers le lieu du rassemblement, faisant des dizaines de blessés. Des dizaines d’autres personnes ont été arrêtées. Dans la soirée, des rassemblements et des moments de recueillement devaient se tenir dans diverses localités de Kabylie mais ils ont tous été interdits.

La répression de ce mercredi en Kabylie La répression de ce mercredi en Kabylie

Tags de cet article: - - Nos sources
18 juin 2017

Palestine : Affrontements à Deir Abu Mishal

Trois jeunes originaires du village de Deir Abu Mishal, à l’ouest de Ramallah, ont été abattus par la police israélienne à Jérusalem le vendredi soir après une tentative d’attaque au couteau. Un policier israélien a été tué dans l’attaque. Les forces israéliennes ont alors encerclé le village après l’incident et fermé toutes les routes qui y mène, empêchant les résidents d’entrer ou de sortir.

Une porte métallique a été installée samedi tôt à l’entrée du village. Les forces d’occupation ont saisi 40 voitures appartenant aux villageois et ont distribué des tracts les menaçant de représailles sévères, y compris un long blocus du village, des perquisitions et la démolition des maisons des familles trois jeunes morts tués par la police. Cette action de l’armée d’occupation a provoqué la résistance des villageois, qui se sont affrontés avec les soldats en leur jetant des pierres. Les soldats ont répondu en tirant : trois manifestants ont été blessé par des tirs directs.

 Affrontements à Deir Abu Mishal Affrontements à Deir Abu Mishal

Tags de cet article: - - Nos sources
15 juin 2017

Palestine : Nombreuses rafles israéliennes dans les territoires occupés

Les forces israéliennes ont attaqué le camp de réfugiés d’al-Duheisha dans le district occupé du sud de la Cisjordanie, à Bethléem. Elles ont fouillé plusieurs maisons et ont arrêté deux anciens prisonniers Muataz Sharayaa et Yunis al-Zghari, tous deux âgés de 25 ans. Des affrontements ont alors éclaté dans le camp, les manifestants lançant des pierres et les forces israéliennes tirant sur les manifestants avec des munitions .22, blessant quatre d’entre eux.

Dans le village voisin de Husan au sud-ouest de Bethléem, les forces israéliennes ont arrêté Muhammad Nabil al-Shaer. Trois autres Palestiniens ont été arrêtés dans la région de Ramallah, dans le village de Jaba (district central de Jérusalem) et dans la ville de Qalqiliya. L’armée israélienne a également attaqué Misliya au sud de la ville de Jenin, où elle a usé massivement de gaz lacrymogènes et de bombes sonores pour pouvoir capturer Qasim Muhammad Abu al-Naim, âgé de 18 ans. Dans la localité d’Issawiya (Jérusalem-Est) la police israélienne ont attaqué plusieurs maisons et arrêté quatre Palestiniens.

Les raids israéliens dans les villes palestiniennes, les villages et les camps de réfugiés sont quotidiens dans la Cisjordanie occupée, y compris Jérusalem-Est. 6.200 Palestiniens ont été détenus par Israël depuis le début du mois de mai...

Le raid israélien à al-Duheisha Le raid israélien à al-Duheisha

Tags de cet article: - - Nos sources
12 juin 2017

Palestine : Un manifestant tué et huit autres blessés à Gaza

Des soldats israéliens ont ouvert le feu vendredi après que des affrontements ont éclaté avec des centaines de Palestiniens qui marchaient sur la barrière de séparation israélienne dans le nord de la bande de Gaza. Les militaires israéliens ont d’abord lancé du gaz lacrymogène et tiré des coups de semonce sur les manifestants palestiniens qui lançaient des pierres et brûlaient des pneus, puis ils ont tiré à balle de guerre. Un homme de 35 ans a été tué et six autres Palestiniens ont été blessés dans ces affrontements. Deux autres Palestiniens ont été blessés par balles dans un autre incident, à l’est du camp de réfugiés de Bureij, dans la bande de Gaza.

A la frontière de la bande de Gaza, le 9 juin A la frontière de la bande de Gaza, le 9 juin

Tags de cet article: - Nos sources
11 juin 2017

Maroc : Encore des affrontements dans le Rif

Des affrontements ont opposé manifestants et policiers vendredi après-midi, à Imzouren, une localité de la province d’Al-Hoceïma, dans le Rif. Plusieurs centaines de jeunes s’en sont pris à coups de pierres aux forces anti-émeutes, qui de leur côté ont fait usage d’un canon à eau, lançaient des pierres et chargeaient à intervalles réguliers, protégées derrière leur bouclier, pour disperser les émeutiers et démanteler les quelques barricades de fortune. Un mot d’ordre de boycott des prêches officiels dans les mosquées a été très suivi ce vendredi à Imzouren. La ville observe également depuis vendredi un mouvement de grève générale, avec la quasi-totalité des commerces fermés.

Affrontements à Imzouren Affrontements à Imzouren

Tags de cet article: - Nos sources
9 juin 2017

Maroc : De nouveaux affrontements dans le Rif

Des affrontements ont éclaté hier jeudi en fin de journée entre manifestants et policiers dans la ville d’Al-Hoceïma, épicentre d’un mouvement de contestation populaire qui secoue depuis sept mois cette région dans le nord du Maroc. Ce jeudi, vers 17h00 locales, des groupes de jeunes se sont rassemblés par surprise dans les ruelles pour manifester dans le quartier Sidi Abed. Ils ont été repoussés brutalement par les policiers vers un carrefour du quartier, où plusieurs d’entre eux ont alors lancé des pierres sur les forces de l’ordre, qui ont répliqué en faisant usage notamment de gaz lacrymogène. Au moins deux personnes ont été blessées, un policier à la mâchoire par une pierre, et un manifestant à la tête par des coups de matraques. La police a procédé à plusieurs interpellations.

Incidents à Al-Hoceïma, hier jeudi Incidents à Al-Hoceïma, hier jeudi

Tags de cet article: - - Nos sources
6 juin 2017

Paris : Manifestation demain pour le Rif

Le Maroc vit au rythme du mouvement de protestation du Rif (voir notre article) et de sa répression. Des manifestations de soutien ont également été organisées dans plusieurs grandes villes avant d’être dispersées par la police. Le visage de Nasser Zefzafi, arrêté lundi pour « atteinte à la sécurité intérieure », s’affiche sur les tee-shirts et les feuilles de papier brandis à bout de bras. Demain, c’est à Paris qu’aura lieu un rassemblement solidaire.

. .

Tags de cet article: - - - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1090

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?