Accueil > Dossiers > Monde arabe et Iran

Monde arabe et Iran

17 août 2017

Maroc : Toujours des manifestations réprimées dans le Rif

Laroui et Imzouren ont samedi et dimanche derniers, des manifestations dites de « loyauté aux détenus » et préalablement interdites par les autorités. Dans la commune de Laroui relevant de Nador, des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre se sont poursuivis jusqu’aux premières heures du dimanche 13 août. A Imzouren, une manifestation similaire, bien qu’interdite par les autorités, a eu lieu et une autre a même été annoncée pour le 27 août. Une dizaine d’arrestations de jeunes par des membres des forces de l’ordre habillés en civil auraient été opérées avant le départ de la manifestation. Les manifestants ont saisi l’occasion pour réclamer la libération de tous les prisonniers du Hirak détenus à Al-Hoceima et à Casablanca, l’annonce des résultats de l’enquête sur le décès de Mourad El Attabi et réitérer les revendications économiques, sociales et culturelles pour la région. Les autorités locales maintiennent leur décision d’interdire tout mouvement de protestation dans la région.

Arrestation le wee-end passé dans le rif Arrestation de manifestant le week-end passé dans le Rif

Tags de cet article: - - Nos sources
12 août 2017

Palestine : Cinq manifestants palestiniens blessés au nord de Ramallah

Jeudi soir, l’armée israélienne a lancé une opération, visant à des perquisitions et des arrestations, à Beit Rima, dans le nord de Ramallah, . Comme souvent lorsque ces raids agressifs sont menés, des affrontements ont éclaté entre les jeunes palestiniens qui jettent des pierres et se rencontrent en réponse à un feu direct, des balles en acier revêtues de caoutchouc et des gaz lacrymogènes, entraînant souvent des blessures graves, parfois mortelles. Cette fois-ci, ce sont cinq jeunes manifestants qui ont été blessés. Les blessés sont arrivés à l’hôpital gouvernemental de Salfit, tous avec des blessures par balle dans leurs membres inférieurs. Le tir mutilant dans les jambes avec des balles de petits calibres ou des balles acier-caoutchouc semble être devenue une pratique systématique des forces d’occupations.

Le raid israélien à Beit Rima Le raid israélien à Beit Rima

Tags de cet article: - - Nos sources
11 août 2017

Maroc : Affrontements aux funérailles d’un manifestants tué par la police

Une marche contestataire a été dispersée, mercredi après midi, après l’inhumation de l’activiste du mouvement contestataire du Rif Imad Al-Attabi. Le défunt a été annoncé mort mardi 8 août à l’hôpital militaire de Rabat où il avait été admis depuis 20 juillet dans un état de coma. Il avait été blessé lors de la dernière grande manifestation organisée à l’occasion de la commémoration du 96e anniversaire de la bataille d’Anoual, remportée par les Rifains sur l’armée coloniale espagnole. La manifestation avait été interdite et réprimée par les forces de l’ordre. En guise de solidarité avec Imad Al-Attabi et sa famille, Nasser Zefzafi et ses compagnons détenus du Hirak, en deuil de trois jours, ont décidé de meneer une grève de la faim de 48 heures.

Face à face entre manifestants rifains en deuil et policiers Face à face entre manifestants rifains en deuil et policiers

Tags de cet article: - - Nos sources
6 août 2017

Palestine : Deux manifestants blessés à Kafr Qaddum

Les forces israéliennes ont blessé au moins deux Palestiniens vendredi lors de la manifestation hebdomadaire tenue dans le village de Kafr Qaddum, dans le district occupé du Qalqiliya. Les forces israéliennes sont intervenues en tirant des balles en acier revêtues de caoutchouc, des stun-grenades et des gaz lacrymogènes. Les résidents de Kafr Qaddum ont commencé à organiser des manifestations hebdomadaires en 2011 contre les confiscations de terres, ainsi que la fermeture de la route sud du village par les forces israéliennes (voir l’article sur la répression de la précédente manifestation de Kafr Qaddum).

Affrontements à Kafr Qaddum Affrontements à Kafr Qaddum

Tags de cet article: - - Nos sources
5 août 2017

Iran : Ismael Adbi à nouveau arrêté

Ismael Abdi, président du syndicat des enseignants en Iran, condamné à 6 ans de prison, avait été libéré sous caution le 25 juin 2017 après une grève de la faim de 38 jours. Dans la matinée du 27 juillet, il a été enlevé par les services de renseignement devant son domicile et conduit à la prison d’Evin à Téhéran. Ismael Abdi, qui avait gardé des séquelles de sa grève de la faim, n’a pu emporter ses médicaments lors de son arrestation. Cette nouvelle arrestation suit celles de 15 travailleurs, membres du Syndicat Libre des travailleurs de la canne à sucre d’Haft Tapeh arrêtés le 25 juillet 2017 lors de manifestations des travailleurs pour le paiement de leur salaire.

Tags de cet article: - - Nos sources
1er août 2017

Irak/Kurdistan : Des internationalistes du Rojava arrêtés par le PDK

Le PDK, qui au pouvoir au Kurdistan irakien, a arrêté un autre groupe de volontaires internationalistes des YPG  . Jusqu’ici, nous avons seulement le nom d’un combattant canadien dont le nom de guerre est Gabar Tolhildan. Ils auraient été arrêtés jeudi dernier mais aucune autre information n’a pu être obtenue jusqu’à présent. Le PDK, expression du clan féodal Barzani au pouvoir au Kurdistan irakien, étroitement lié à la Turquie d’Erdogan, arrête régulièrement des combattants internationalistes qui passent par le Kurdistan irakien pour rejoindre le Rojava   ou rentrer chez eux.

Gabar (à droite)

Tags de cet article: - - Nos sources
31 juillet 2017

Maroc/Rif : Amnistie pour une partie des manifestants arrêtés

Le roi a accordé sa grâce à 58 personnes arrêtées lors de manifestations dans le Rif. Ce mouvement de contestation populaire Hirak qui est parti en octobre dernier de la mort de Mouhcine Fikri, un vendeur de poisson qui a péri broyé dans une benne à ordures où il tentait de récupérer sa marchandise confisquée et jetée par la police. Son décès a soulevé une vague de manifestations contre l’injustice, la corruption et le sous-développement dans la région de la ville d’Al Hoceima, principale ville du Rif, dans le nord du pays, où il travaillait. De nombreux protestataires sont exclus de la grâce, ainsi le chef de file de la contestation, Nasser Zefzafi, arrêté fin mai. Silya Ziani, 23 ans, est la seule dirigeante du mouvement à avoir retrouvé la liberté. "Je suis heureuse d’être libérée mais j’attends la libération de tous mes camarades du Hirak", a-t-elle déclaré à la presse samedi soir après sa libération.

Silya Ziani Silya Ziani

Tags de cet article: - - Nos sources
28 juillet 2017

Egypte : Résistance contre les expulsions au Caire

Depuis des semaines, la police et l’armée mènent une campagne nationale pour raser les logements, commerces et terrains occupés illégalement sur l’île al-Waraq, située sur le Nil en banlieue du Caire, en particulier ceux situés sur des propriétés de l’État. Mais ces opérations de répression ne se passent pas sans heurts. Ce dimanche 16 juillet, la résistance des habitants a été encore plus forte que les jours précédents. La police a fait usage de gaz lacrymogènes et vraisemblablement d’armes à feu, vu le nombre de blessés et les conditions du décès d’un des habitants en lutte. Il y aurait eu officiellement au moins 19 blessés et un mort côté manifestants. La police affirme avoir eu 37 blessés dans ses rangs. Une dizaine de personnes auraient été arrêtées et seraient poursuivies pour violences à agents des forces de l’ordre. Les opérations d’expulsion-démolition ont été interrompues…

Affrontements sur l'île al-Waraq Affrontements sur l’île al-Waraq

Tags de cet article: - - Nos sources
28 juillet 2017

Palestine : Affrontements à Jérusalem

Des affrontements ont éclaté hier jeudi entre la police israélienne et des Palestiniens sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est annexée, alors que des milliers de fidèles pénétraient sur ce site pour la première fois depuis deux semaines. Le Croissant rouge palestinien fait état de 46 blessées. Les autorités politiques et religieuses palestiniennes avaient appelé au boycott du site en raison de nouvelles mesures de sécurité mises en place. Les Palestiniens avaient vu dans l’installation de ce dispositif de sécurité une tentative d’Israël d’affermir son contrôle sur ce site. Israël en contrôle les entrées mais il est géré par la Jordanie. Les protestations à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupée avait cinq morts et des dizaines de blessés. Les dispositifs avaient été retirés hier et l’appel au boycott levé.

Evacutation d'un manifestant blessé Evacutation d’un manifestant blessé

Tags de cet article: - - Nos sources
25 juillet 2017

Palestine : Plus de vingt manifestants palestiniens blessés

Plus de deux douzaines de Palestiniens ont été blessés lors de nouveaux affrontements dimanche soir à Jérusalem, alors que les Palestiniens continuaient de protester contre de nouvelles mesures de sécurité à l’esplanade des mosquées à Jérusalem. En Cisjordanie, un Palestinien a été légèrement blessé par un tir de soldats israélien alors qu’il tentait de fuir un contrôle et deux adolescents palestiniens ont été légèrement blessés par des tirs de soldats israéliens près de la ville de Qalqilya, en Cisjordanie. Il y a eu également des affrontements au point de contrôle Qalandiya, situé entre Jérusalem et Ramallah. Le Croissant-Rouge palestinien a déclaré qu’il traitait 10 personnes blessées dont trois par des impacts de balle acier-caoutchouc.

La poursuite des affrontements survient après que trois Palestiniens aient été tués lors des affrontements avec les forces israéliennes vendredi lors d’émeutes suite à l’installation de détecteurs de métaux (voir notre article). Deux autres sont mort samedi, dont l’un par l’explosion prématurée de sa bombe à essence.

Les affrontements du 22/7 à Jérusalem Les affrontements du 22/7 à Jérusalem

Tags de cet article: - - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1110

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?