Accueil > Dossiers > Belgique - Autres sujets > Namur : La police au squat Caracole-Neur

24 septembre 2014

Namur : La police au squat Caracole-Neur

Six combis de police et une camionnette de l’opérateur gaz/électricité sont devant le Caracole, pour couper l’électricité (et pour expulser ?). Plus de policiers (dont la brigade delta) arrivent et les occupants du squat appellent les soutiens à les rejoindre.

Expulsion du Caracole-Neur en septembre 2014 à Namur. Expulsion du Caracole-Neur en septembre 2014 à Namur.

EDIT :
Récit des événements :
Ce matin, deux travailleurs d’ORES sont venus toquer à la porte du Caracole. Ils voulaient voir le compteur. Les occupants n’ont pas voulu leur ouvrir la porte. Suite à cela ils nous ont menacés de venir couper l’électricité mais ils ont été vite refroidis par un déluge d’eau. Ils ont ensuite appelé les pompiers qui eux même ont appelé la police.
Et là arrivèrent trois combis et le Groupe d’Interventions Spéciales de la zone de police de Namur. Les policiers ont ensuite bloqué la circulation, tentés de repousser les nombreux badauds sans succès, puis ont lancé l’assaut avec flash-ball et bélier. Ils ont arrêtés d’abord les occupants qui étaient restés dans la maison puis les deux qui étaient montés sur le toit mais également arrêtés les personnes venues en soutien. Les occupants et leurs soutiens sont restés en garde-à-vue pendant quelques heures et sont convoqués au commissariat de Namur en octobre. Le Caracole est de nouveau occupé.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?