Accueil > Dossiers > Afrique > Niger : Répression d’une manifestation anti-AREVA

23 février 2014

Niger : Répression d’une manifestation anti-AREVA

Une vingtaine de personnes ont été interpelées vendredi à Agadez dans le nord du Niger, lors d’une manifestation dénonçant la société française Areva, leader mondial du nucléaire. Les manifestants ont traversé Agadez et ont brûlé des pneus à certains endroits de la ville, ils dénoncent notamment le refus d’Areva de se soumettre à la nouvelle loi minière de 2006.

Areva et l’Etat nigérien sont depuis des mois en intenses discussions pour prolonger les contrats d’exploitation de deux mines d’uranium dans le nord du pays, la Somaïr et la Cominak, arrivés à échéance le 31 décembre 2013. Le bras de fer porte principalement sur les recettes de l’Etat nigérien, qui souhaite soumettre à une loi minière de 2006 les deux mines exploitées depuis le début des années 1970. Cette loi supprime des exonérations fiscales et relève le taux de redevance minière, mais Areva qui extrait de ces mines un tiers de son uranium, refuse son application.

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?