Accueil > Dossiers > Reste de l’Asie et Océanie > Nouvelle-Calédonie : Trois jours d’affrontements entre policiers et (...)

5 août 2009

Nouvelle-Calédonie : Trois jours d’affrontements entre policiers et syndicalistes

De nouveaux affrontements ont opposé vendredi à Nouméa policiers et membres du syndicat USTKE, alors que se tenait le sommet France-Océanie en présence de Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères. Trois gendarmes, un policier et deux pompiers ont été légèrement blessés. Le syndicat USTKE (indépendantiste) multiplie les manifestations et les blocages d’entreprises afin de protester contre l’incarcération fin juin de son président, Gérard Jodar, et de cinq adhérents suite à l’action menée à l’aérodrome, en janvier dernier.

Manifestation en Nouvelle-Calédonie

Vendredi, les manifestants ont bloqué plusieurs entreprises dans les zones industrielles de la périphérie de Nouméa et dressé des barrages, parfois enflammés, sur les routes. Les affrontements ont repris dimanche et lundi, faisant au moins 28 blessés.

Ce mercredi, 4 manifestants et 2 policiers ont été blessés lors de nouveaux troubles à la périphérie de Nouméa.

Le site de l’USTKE

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?