Accueil > Dossiers > Monde arabe et Iran > Palestine : Encore trois manifestants palestiniens tués

16 décembre 2017

Palestine : Encore trois manifestants palestiniens tués

Dix jours après la décision de Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, la colère des Palestiniens ne faiblit pas. Devant la porte de Damas à Jérusalem, en Cisjordanie, mais aussi dans la bande de Gaza, les affrontements avec les soldats israéliens ont fait au moins 4 nouvelles victimes, côté palestinien, 8 au total depuis l’annonce faite par Donald Trump.

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté vendredi dans la bande de Gaza, et des milliers à Jérusalem et en Cisjordanie hier vendredi. Des affrontements avec les militaires israéliens ont eu lieu à Ramallah, Bethléem, Hébron, Qalandiya et près de Naplouse, en Cisjordanie. Un manifestant de 24 ans a été tué par balles lors de heurts à Anata, une localité entre Jérusalem et la Cisjordanie. Au pied de la clôture frontalière qui isole la bande de Gaza, les militaires israéliens ont tués deux manifestants de 29 et 32 ans, dont l’un amputé des deux jambes après une incursion militaire israélienne près du camps de réfugiés d’Al-Bureij en avril 2008. Un autre Palestinien a été abattu après avoir attaqué un militaire avec un couteau.

A Gaza hier 15 décembre Dans la bande de Gaza hier 15 décembre

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?