Accueil > Dossiers > Monde arabe et Iran > Palestine : Nouvelles des prisonniers du FPLP

19 janvier 2010

Palestine : Nouvelles des prisonniers du FPLP

L’année 2009 a vu la continuation des mesures et des pratiques répressives, y compris une augmentation marquée de l’utilisation du régime cellulaire, de l’isolement et l’imposition de restrictions et de sanctions à leur égard. Les prisonniers de Gaza se sont vu refuser les visites de leur famille pendant trois ans, lorsque la Knesset de l’occupation a étiqueté les prisonniers de Gaza de ’combattants illégaux’, une pratique confirmée par les tribunaux de l’occupation. Le Secrétaire Général du FPLP, Ahmad Saadat, a été détenu en isolement depuis près d’un an.

Jeudi 31 décembre, Mohammed Abou Oun est revenu à Jabaliyah (Gaza) après 6 ans dans les prisons de l’occupation. Il a été chaleureusement reçu par un rassemblement des membres et des cadres du Front Populaire pour la Libération de la Palestine au passage d’Erez. Le FPLP a félicité le Abu Oun et sa famille pour sa libération, faisant l’éloge de sa fermeté dans les prisons de l’occupation. Abu Oun apportait les salutations des prisonniers, affirmant que le seul mécanisme pour obtenir la libération de tous les prisonniers est la résistance. Il a critiqué l’approche de l’Autorité Palestinienne aux questions des prisonniers, disant que l’Autorité n’assume pas sa responsabilité en ce qui concerne leurs besoins ou l’allègement de leurs souffrances. Abu Aoun avait été enlevé par les forces d’occupation en 2003 et condamné à six ans de prison. Une année supplémentaire a été ajoutée arbitrairement à la sentence en 2007 lorsque tous les prisonniers de la bande de Gaza ont été classés comme ’combattants illégaux’.

Un tribunal israélien à Jérusalem a condamné le premier janvier Ahmed Abu Ghulmah, un dirigeant de l’aile armée du FPLP, à la perpétuité plus cinq ans. Il avait été précédemment accusé d’avoir dirigé d’exécution du ministre israélien Rehavam Zeevi, en octobre 2001 en riposte à l’assassinat du secrétaire général du FPLP, Abu Ali Mustafa. Abu Ghulmah, du village de Beit Furik à l’est de la ville de la Cisjordanie (Rive ouest) de Nablus, est marié avec trois enfants. Il avait été arrêté en mars 2006 avec l’actuel secrétaire général du FPLP, Ahmad Sa’adat et d’autres quand l’armée israélienne avait envahi la prison centrale contrôlée d’Autorité palestinienne à Jéricho.

Voir le dossier: avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?