Accueil > Dossiers > Monde arabe et Iran > Palestine : Vers le procès des "garçons de Hares"

7 août 2013

Palestine : Vers le procès des "garçons de Hares"

En 14 mars, un membre de la colonie illégale de Yakir, a percuté en voiture un camion stationné en territoire occupé. Le colon et ses 3 filles sont été blessés dans l’accident. Le colon a affirmé que l’accident a été causé par des enfants palestiniens jetant des pierres sur sa voiture. Le chauffeur de camion a d’abord témoigné qu’il s’était arrêté en raison d’une crevaison, mais plus tard, il a changé son témoignage indiquant que il aurait vu des pierres posées par la route. Il n’y avait pas d’autres témoins de l’accident ce jour-là.

19 mineurs des villages de Hares et Kifl Hares sont alors arrêtés par l’armée. Aucun n’avait d’accusations antérieures de lancers de pierres. Ils seront détenus à l’isolement, battus et menacés, certains pendant pendant 16 jours, jusqu’à ce que l’un d’eux signe une déclaration de culpabilité. Ali Shamlawi, Mohammed Kleib, Mohammed Suleiman, Ammar Souf et Souf Tamer, tous âgés de 16 ou 17 ans, restent emprisonnés dans une prison pour adultes. Ce sont « les 5 garçons de Hares », : ils viennent d’être accusés de tentative d’assassinat et risquent donc chacun l’emprisonnement à vie.

azrrestation enfant palestinien

Voir le blog consacré aux 5 de Hares

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?