Le ministre de l’intérieur péruvien a annoncé la construction et l’amélioration de 29 commissariats, 11 bases de contre-guérilla (ainsi que 4 bases anti-drogue), dans la région VRAE, où la guérilla du PCP-SL est active. Quant au ministre de la défense, il s’est impliqué dans la mise sur pied et le développement de milices de contre-guérilla baptisées “comités d’auto-défense”.