Accueil > Dossiers > Amérique Latine > Pérou : Répression meurtrière des peuples indigènes

7 juin 2009

Pérou : Répression meurtrière des peuples indigènes

Vendredi 5 juin au matin, la police péruvienne s’est déchaînée contre les populations indigènes de la province Amazonas qui bloquaient une route en appui à leurs demandes. Cela fait 56 jours que les communautés indiennes du Pérou amazonien se sont soulevées contre des projets miniers ou pétroliers dans le Nord-Est. A la mi-mai, ils sont déclarés ’en état d’insurrection’. ’Nous déclarons nos peuples en état d’insurrection contre le gouvernement du président Alan Garcia sur les territoires indigènes amazoniens’, a déclaré à Lima le 15 mai dernier Alberto Pizango, président d’un collectif qui dit représenter 1350 communautés de 65 groupes ethniques, soit 600.000 personnes environ.

Cet état d’insurrection signifie que ’nos lois ancestrales ont désormais force de loi et que nous considérons comme une agression l’entrée d’une quelconque force sur nos territoires’, avait averti M. Pizango. La solution, a-t-il poursuivi, ’passe par une abrogation’ de décrets législatifs de 2007 et 2008 qui assouplissent le cadre de l’exploitation minière, pétrolière, forestière ou de l’eau, par des firmes multinationales, sur des terres que les indigènes considèrent comme ancestrales.

Après les tirs meurtirers contre les manifestants, les affrontements se sont poursuivis : les indigènes, après avoir mis le feu à de nombreux locaux officiels ont attaqué le commissariat. Le nombre de blessés ne cesse de croître et les deux hôpitaux de la zone sont maintenant débordés. L’électricité est, semble-t-il, coupée dans une grande partie de la zone, ce qui empêche les radios locales d’émettre. D’après la coordination des radios locales (CNR), il y aurait 20 indigènes tués et 9 policiers.

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?