Les militaires philippins ont tué mercredi neuf combattants de la NPA. Une unité du 84e Bataillon d’infanterie qui menait une opération anti-guérilla a mitraillé un groupe d’une quinzaine de maoïstes dans une zone rurale de la région de Carranglan (province de Nueva Ecija), à quelque 220 kilomètres au nord de la capitale Manille. Un caporal de l’armée a également été légèrement blessé. Deux des guérilleros tués ont été identifié, dont le commandant du groupe: Joey Manangan, alias “Ka Razul”. Les militaires ont récupérés des armes et des équipements.

Les dépouilles des combattants maoïstes tués

Les dépouilles des combattants maoïstes tués