Accueil > Dossiers > Reste de l’Asie et Océanie > Philippines : Combats meurtriers entre la guérilla maoïste et les forces (...)

31 juillet 2017

Philippines : Combats meurtriers entre la guérilla maoïste et les forces gouvernementales

Les combats entre la guérilla et les forces gouvernementales font rage aux Philippines dans plusieurs provinces, suite à la rupture des pourparlers de paix. Quatre guérilleros dont un commandant ont été tués vendredi à 5h05 du matin heure locale lors d’une fusillade de 10 minutes avec des forces policières et des éléments de la 903e Brigade de l’armée à Barangay Trece Martires (Casiguran, Sorsogon). Personne n’a été blessé du côté gouvernemental. Le commandant tué a été identifié comme Andres Hadap Jubilla, alias "Ka Magno", le principal commandant de la guérilla à Sorsogon. Les unités de police ont mis en place des points de contrôle autour de Casiguran tandis que les agents de renseignement de la police étaient chargés de vérifier les hôpitaux et les cliniques où les maoïstes blessés auraient pu être soignés.

À San Nicolas (Pangasinan), une autre fusillade a eu lieu à 9h30 du matin et s’est poursuivie jusqu’à la nuit. Le bilan provisoire est de un policier tué et trois autres blessés. Des éléments de l’armée gouvernementale ont été envoyés en renfort. Un membre présumé de la NPA   est mort lors d’une escarmouche avec l’armée à Barangay San Ramos (Nagtipunan, Quino). Enfin, des policiers ont déjoué une embuscade de la NPA   contre un véhicule de police patrouillant la route provinciale à Barangay Del Rio (Sibagat, Agusan del Sur), jeudi après-midi. Une fusillade a opposé les policiers aux guérilleros.

Combattants de la NPA Combattants de la NPA

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?