Accueil > Dossiers > Reste de l’Asie et Océanie

Reste de l’Asie et Océanie

19 février 2018

Philippines : Embuscade de la guérilla maoïste contre les forces spéciales

Six membres de la Force d’Action Spéciale (SAF) de la police ont été blessés lors d’une attaque menée par les combattants de la NPA à Barangay San Jose (Antipolo). Les commandos anti-guérilla patrouillaient à bord de deux véhicules dans une zone reculée de Sitio San Jose lorsque les guérilleros ont ouvert le feu sur le convoi. Les blessés sont tous membres de la 33e Compagnie d’Action Spéciale de la Police Nationale des Philippines du 3e Bataillon d’Action Spéciale. Ils ont été amenés dans des hôpitaux de la province de Rizal et de la ville de Marikina pour y être soignés. Deux commandos qui avaient été portés disparus immédiatement après l’embuscade ont finalement été retrouvé lorsqu’ils sont sortis de leur cachette à l’arrivée de renforts.

Par ailleurs, deux combattants de la NPA ont été tués lors d’une rencontre avec les forces gouvernementales à Upper Road 1, Barangay Bunawan Brook. C’est un détachement du 88e bataillon d’infanterie de l’armée gouvernementale qui a accroché le 2e peloton du Front de Guérilla n°14 du Comité régional CPP-NPA du Nord-Est de Mindanao.

Armes récupérées par les militaires à Barangay Bunawan Brook Armes récupérées par les militaires à Barangay Bunawan Brook

Tags de cet article: - - - Nos sources
7 février 2018

Philippines : Série de combats entre l’armée et la guérilla maoïste

Une série de combats entre l’armée gouvernementale et la guérilla communistes dans le sud des Philippines s’est soldée par la mort d’un soldat et de deux alliés du gouvernement. Le soldat tué appartenait à une détachement de la 402 Brigade d’infanterie qui a tenté d’accrocher un groupe de guérilleros signalés dans un village reculé près de Butuan City, dans le sud du pays. La fusillade a éclaté midi lundi, alors que les militaires s’approchaient du village. La deuxième fusillade a eu lieu également lundi près de la ville de Kitcharao dans la province voisine d’Agusan del Norte, sans bilan connu. Enfin, des guérilleros présumés de la NPA ont abattu deux personnes connues pour soutenir la campagne lancée par le président Duterte contre la guérilla maoïste.

Combattantes de la NPA Combattantes de la NPA

Tags de cet article: - - - Nos sources
3 février 2018

Philippines : Les forces de sécurité arrête un haut dirigeant maoïste

Les forces de sécurité ont arrêté le chef du mouvement armé communiste après que le président Duterte ait ordonné de rechercher plus activement tous les membres haut placés du parti communiste suite à l’échec des négociations entre les deux parties. Rafael Baylosis et un de ses camarades parvenaient à échapper aux offensives de l’armée et des agents des renseignements qui étaient à leurs trousses depuis plusieurs semaine, mais ils ont été capturés ce mercredi. Selon les autorités, Baylosis serait le secrétaire de la NPA. En août 2016, Baylosis fait partie de ces 18 dirigeants maoïstes libérés sous caution afin de pouvoir prendre part aux négociations avec le gouvernement. Il est poursuivi et accusé de meurtre dans le cadre de la même affaire que les deux autres dirigeants ré-arrêtés la semaine dernière (cf notre article). Tout comme pour ses deux camarades, de nombreuses voies s’élèvent pour protester contre cette arrestation qualifiée d’illégale et arbitraire par les militants pour les droits humains et la société civile.

Rafael Baylosis Rafael Baylosis

Tags de cet article: - Nos sources
30 janvier 2018

Philippines : Ré-arrestation de deux dirigeants communistes

Le couple Wilma et Benito Tiamzon, membres du Front National Démocratique des Philippines (NDF), avait été libéré sous caution en août 2016 afin de favoriser les pourparlers de paix entre leur mouvement et les autorités (notre article de l’époque). Le 11 janvier dernier, le Manila Regional Trial Court (RTC) a ordonné leur ré-arrestation. Dans sa décision, le juge a exigé leur interpellation, ainsi que celle de leur co-accusé Adelberto Silva. Tous trois sont accusés de meurtre dans le cadre d’une affaire datant de 2006. Le président Duterte ayant mis un terme aux négociations le 23 novembre 2017, le juge a déclaré "étant donné que les négociations de paix avec les NDF-CPP-NPA ont cessé, les accusés, qui avaient simplement été libérés aux fins de leur présumée participation dans les-dites négociations, doivent retourner devant les tribunaux".

Le couple Wilma et Benito Tiamzon Le couple Wilma et Benito Tiamzon

Tags de cet article: - Nos sources
26 janvier 2018

Philippines : Un officier tué et deux soldats blessés dans une embuscade maoïste

Un officier de l’armée gouvernementale a été tué alors que deux autres militaires ont été blessés lors d’un affrontement avec la NPA jeudi dans le district de Paquibato. L’embuscade est survenue dans la ville natale du président Duterte trois jours après que celui-ci ait ordonné à l’armée de détruire la NPA. C’est un détachement du 16e bataillon d’infanterie qui a été la cible de l’embuscade. il se dirigeait vers un endroit où avaient été signalé des guérilleros lorsqu’il a été exposé à des tirs d’armes automatiques et à l’explosion d’un IED.

Combattants de la NPA Combattants de la NPA

Tags de cet article: - - - Nos sources
21 janvier 2018

Philippines : Combat meurtrier entre la guérilla et l’armée

Deux guérilleros de la NPA ont été tués et un soldat blessé lors d’un affrontement d’une heure à New Bataan, dans la province de Compostela Valley. C’est un détachement du 66e bataillon d’infanterie qui a accroché" un groupe d’une trentaine de maoïste samedi matin, vers 8h56. Les militaires ont récupéré les corps des guérilleros mais aussi cinq armes, neuf IED et des équipements divers.

Combattants et combattantes de la NPA Combattants et combattantes de la NPA

Tags de cet article: - - - Nos sources
18 janvier 2018

Philippines : Quatre guérilleros maoïstes tués par l’armée

Quatre combattants de la NPA ont été tués par les troupes gouvernementales à Lupon, Davao Oriental, mardi. C’est un détachement du 28e bataillon d’infanterie basé à Mati City qui a ouvert le feu pendant dix minutes sur un groupe de guérilleros maoïstes dans une zone boisée de Sitio Palo Palo à Barangay Marayag. Un fusil automatique M16, quatre pistolets et un IED ont été récupérés sur les lieux par les militaires.

Combattant de la NPA Combattants de la NPA

Tags de cet article: - - - Nos sources
15 janvier 2018

Philippines : Fusillade entre l’armée et la guérilla maoïste

Un détachement du 85e bataillon d’infanterie de l’armée philippine a affronté une colonne d’une vingtaine de combattants de la NPA dans les environs de Lopez, dans la province de Quezon, ce lundi matin. La fusillade a duré 20 minutes et on n’en connait pas le bilan.

Une photo prise peu après l'affrontement Une photo prise peu après l’affrontement

Tags de cet article: - - - Nos sources
12 janvier 2018

Philippines : La NPA a tué 26 soldats courant décembre 2017

Le Southern Mindanao Operations Command de la NPA a déclaré ce dimanche avoir tué au moins 26 soldats au cours de divers combats en décembre. Son porte-parole, Rigoberto Sanchez, a affirmé que toutes les attaques constituaient une "défense active contre le cessez-le-feu et les violations des droits humains par les troupes de l’armée gouvernementale". Ces offensives ont eu lieu en dehors de la période de trêve proclamée par le parti qui avait ordonné à sa branche armée de cesser ses opérations contre les soldats entre le 23 et le 26 décembre, ainsi qu’entre le 20 décembre et le 2 janvier. Sanchez en a profité pour démentir le communiqué de l’armée selon lequel la NPA aurait pris un poste de la milice d’assaut le 25 décembre dernier.

Combattants de la NPA Combattants de la NPA

Tags de cet article: - Nos sources
1er janvier 2018

Philippines : Affrontement entre les forces de sécurité et la NPA

Deux soldats de l’armée gouvernementale ont été blessés dans une escarmouche qui a éclaté entre les forces de sécurité et la guérilla maoïste samedi matin 30 décembre. C’est une unité de la 10e division de l’infanterie qui s’est heurtée à environ 50 combattants de la NPA à Barangay Tubaon, Tarragona, Davao Oriental. Les militaires voulaient intervenir contre les maoïstes qui organisaient des meeting dans les village pour célébrer son 49e anniversaire de fondation de la NPA. Le gouvernement et la NPA avaient séparément déclaré des cessez-le-feu unilatéraux pendant la période des fêtes mais cette fusillade s’est déroulée plusieurs heures avant le cessez-le-feu prévu pour le week-end du Nouvel An.

Combattants de la NPA Combattants de la NPA

Tags de cet article: - - - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 770

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?