Accueil > Dossiers > Reste de l’Asie et Océanie

Reste de l’Asie et Océanie

20 février 2019

Philippines : Un combattant maoïste tué par l’armée

Un membre de la guérilla maoïste a été tué lundi lors d’une fusillade avec les troupes gouvernementales dans le Misamis Occidental. L’affrontement a eu lieu à Barangay San Pedro, dans les environs d’Alora. C’est un détachement du 10e bataillon d’infanterie qui a accroché les guérilleros. La fusillade aurait duré 30 minutes. En fouillant les lieux de la fusillade, les soldats ont récupéré un fusil AK 47, trois chargeurs et des documents. Des troupes supplémentaires ont été déployées pour poursuivre les guérilleros qui ont pu retraiter.

Combattants de la NPA Combattants de la NPA

Tags de cet article: - - - Nos sources
15 février 2019

Pakistan : Un étudiant marxiste jugé pour "sédition"

Rawal Asad est un étudiant de premier cycle et un activiste marxiste qui s’était joint, le 5 février, à une manifestation organisée dans la ville de Multan par le Mouvement Pachtoun Tahafuz. Cette manifestation dénonçait l’assassinat du dirigeant du Mouvement, Arman Luni, un professeur d’université qui avait été torturé à mort quelques jours auparavant par un officier supérieur de la police. L’affaire de ce meurtre n’a toujours pas été traitée par la justice, mais les manifestants, y compris Rawal Asad, sont accusés de "sédition".

Rawal est impliqué dans les luttes étudiantes et dans le mouvement syndical. Il a récemment participé activement aux manifestations contre la privatisation des hôpitaux publics et a pris part aux luttes des travailleurs pour des salaires impayés. Rawal Asad a été arrêté dans la nuit du 11 février avec son frère Anas. Il a été présenté au tribunal le 13 février. Un grand nombre d’étudiants, d’avocats et de journalistes étaient présents devant le tribunal pour contester les accusations de la police. Son procès doit avoir lieu ce 15 février

Rawal Asad Rawal Asad

Tags de cet article: - Nos sources
14 février 2019

Philippines : L’armée attaque un campement de la guérilla

Un détachement de la 202e brigade de l’armée gouvernementale a attaqué un camp de la guérilla aujourd’hui jeudi, aux environs de 9h30, dans le hameau de Pinamintian, dans la province de Laguna. Un guérillero a été tué dans l’attaque mais les autres ont pu s’échapper. Les militaires ont récupérés trois sacs de détonateurs et de munitions, deux magazines M16, des téléphones portables, des tentes, une radio, le drapeau de la NPA, des médicaments etc. Les opérations de poursuite se poursuivaient dans les directions où les guérilleros se sont échappés, et des points de contrôle routiers ont été établis dans les environs de Luisiana et de Lucban.

Un militaire exhibant ses trophées Un militaire exhibant ses trophées

Tags de cet article: - - - Nos sources
3 février 2019

Philippines : Assassinat d’un négociateur du NDFP

Felix Randy Malayao, consultant des négociations de paix du NDFP (National Democratic Front of the Philippines, l’organisme chargé entre autres des discussions de paix entre le mouvement communiste et le gouvernement) a été retrouvé criblé de balles dans un bus le 30 janvier à 2h30 du matin. Il a été tué de sang froid alors qu’il était en train de dormir. Felix Randy Malayao n’avait derrière lui aucune condamnation judiciaire, et pouvait se déplacer comme bon lui semble aux Philippines. Ce meurtre a tout d’un assassinat politique, commandité par le régime de Duterte. Pour ces raisons, José Maria Sison (consultant politique en chef du NDFP) a annoncé que le NDFP reconsidérait sa politique ouverte aux négociations de paix.

Felix Randy Malayao Felix Randy Malayao

Tags de cet article: - - - Nos sources
31 janvier 2019

Philippines : Six guérilleros maoïstes tués par l’armée

Six combattants présumés de la NPA ont été tués lors d’une fusillade à Tinambac (Camarines Sur) tôt dans la journée d’hier mercredi. L’affrontement aurait duré 20 minutes, les militaires de la 9e division d’infanterie ayant ouvert le feu sur une groupe d’une quinzaine de guérilleros maoïstes à Barangay Lupi. Quatre fusils M16 et un lance-grenades ont été récupérés sur le terrain par l’armée.

Combattants de la NPA Combattants de la NPA

Tags de cet article: - - - Nos sources
27 janvier 2019

Philippines : Deux "marines" blessés dans une embuscade maoïste

Deux "marines" philippines ont été blessés dans une embuscade tendue par les guérilleros de la NPA à Kalamansig, mercredi. Les militaires appartenaient au 2e Bataillon de marines, ils patrouillaient dans la localité de Datu Ito Andong lorsque les guérilleros ont fait exploser un IED avant de leur tirer dessus. La fusillade a été nourrie et les guérilleros ont pu se retirer.

"Marines" philippins "Marines" philippins

Tags de cet article: - - - Nos sources
21 janvier 2019

Philippines : L’armée s’empare d’un camp de la guérilla maoïste mais subit des pertes

Le 12 janvier, alors que les troupes du 63e Bataillon d’infanterie approchaient d’un grand camp de la guérilla maoïste dans une région reculée de Barangay Bay-ang (Samar), une embuscade à l’IED et à l’arme automatique a blessé 9 soldats. Le lendemain, les forces des 801e et 803e brigades ont pris le contrôle du camp. Doté d’abris pouvant accueillir 180 personnes, le camp avait aussi des salles de classe et une cuisine. Il dépendait du comité régional des Visayas orientales. Les guérilleros avaient pu évacuer le camp et échapper aux opérations de poursuites.

Le camp évacué par les guérilleros Le camp évacué par les guérilleros

Tags de cet article: - - - Nos sources
14 janvier 2019

Bengladesh : Des dizaines d’ouvriers grévistes blessés par la police

Au moins 20 travailleurs de plusieurs usines de confection ont été blessés dimanche dans un affrontement avec la police dans la région de Narsinghapur (Ashulia), lors de la septième journée consécutive de manifestation. Plusieurs milliers de travailleurs de la confection manifestent depuis le 6 janvier à Savar, Ashulia, Gazipur et Mirpur, dans la ville, pour des revendications salariales (voir notre article).

Dimanche, dans la matinée, des travailleurs de différentes usines ont bloqué l’autoroute Dacca-Tangail et organisé une manifestation. Au moins 20 ouvriers ont été blessés lorsque la police a tenté de les disperser. Depuis le début du mouvement, la répression policière a blessé une centaine de travailleurs et tué l’un d’eux.

Blocage d'une route avant-hier samedi par les travailleurs de la confection Blocage d’une route avant-hier samedi par les travailleurs de la confection

Tags de cet article: - - Nos sources
9 janvier 2019

Bengladesh : Répression meurtrière d’une lutte ouvrière

Un travailleur de l’industrie de la confection a été tué par balle et une centaine d’autres ont été blessés lors d’affrontements avec la police à Savar, à Uttara, à Dhaka et à Gazipur, alors que les travailleurs continuaient de manifester mardi pour la troisième journée consécutive en vue d’une augmentation de salaire. L’ouvrier tué,, Sumon Miah, âgé de 22 ans, était un salarié d’Anlima Yarn Dying Ltd situé à Ulail, dans la ceinture industrielle de Savar.

Les travailleurs de différentes usines à Hemayatpur et Kathgora de Savar, Tongi et Konabari à Gazipur et aux quartiers de Dakkhinkhan, Uttara et Abdullahpur, de la capitale, ont affronté la police. Rien qu’à Savar, au moins 10 000 travailleurs de la confection se sont affrontés aux policiers. 30 membres de la police ont été blessés alors qu’ils tentaient d’empêcher les travailleurs de bloquer l’autoroute Dhaka-Tangail. Le vice-président de l’Association des fabricants et exportateurs de vêtements du Bangladesh, a déclaré qu’au moins 35 usines ne pourraient pas fonctionner en raison de la grève. dans certaines usines, des équipements ont été incendiés.

Manifestation hier mardi des travailleurs de la confection Manifestation hier mardi des travailleurs de la confection

6 janvier 2019

Australie : Affrontement entre fascistes et antifas à Melbourne

Des centaines de policiers ont occupé le bord de mer de St Kilda (Melbourne) pour s’interposer entre une centaine de militants d’extrême droite et 300 manifestants antifa dans l’après-midi de samedi. Des incidents ont cependant eu lieu. Trois personnes ont été arrêtées et une autre soignée après avoir été touché par du capsicum.

La contre-manifestation antifa La contre-manifestation antifa

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 850

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?