Accueil > Dossiers > Reste de l’Europe > Russie : Bras de fer entre le gouvernement et Telegram

16 avril 2018

Russie : Bras de fer entre le gouvernement et Telegram

Le gouvernement russe par la voix de son autorité de régulation des communications Roskomnadzor a sommé récemment l’entreprise Telegram de lui fournir toutes les clés de chiffrement de ses utilisateurs russes. Le patron de l’entreprise, Pavel Dourov a refusé. Une demande d’interdiction de la messagerie Telegram sur tout le territoire a donc été faite par la Roskomnadzor. Cette interdiction est effective depuis ce vendredi 13 avril.

Mais Telegram propose deux typologies de chiffrement différentes. La première concerne les conversation à deux par défaut, les conversations de groupe et les canaux. Dans cette typologie, le chiffrement est uniquement opéré entre le terminal de l’utilisateur et le serveur. Il y a un deuxième type de chiffrement, qui cette fois-ci a lieu entre les deux terminaux des participants à la conversation, c’est celui des conversations dites "secrètes". Telegram ne dispose alors pas des clés de chiffrement. En revanche pour tous les autres modes de chiffrement Telegram a les clés de chiffrement. Dans le cas des 10 millions d’utilisateurs russes, cela signifie au moins une dizaine de millions de clés que Telegram aurait dû fournir au autorités russes.

Telegram Telegram

Voir le dossier: avec les tags: - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?